Ouvrir le menu principal

Ordres de grandeur de durée

intervalles de grandeurs temporelles ou chaque intervalle est au moins 10 fois plus grand que le précédent
(Redirigé depuis Picoseconde)
Article général Pour un article plus général, voir Ordre de grandeur.

Cet article présente une comparaison des ordres de grandeur de temps, à prendre au sens de durée.

Exemples de valeur de temps en secondesModifier

Durée
(s)
Multiple Symbole Unités usuelles Exemples Ordres de grandeur
10-44 tP Temps de Planck, la plus petite unité de temps théoriquement mesurable en physique[a] ≈ 5,391 24(27) × 10−44 s [1] 10-44 s
10-25 0,1 yoctoseconde
  • 3×10-25 s : durée de vie moyenne des bosons W et Z.
10-24 1 yoctoseconde ys
  • 0,5 × 10−24 s : durée de vie théorique du quark top
1 ys, 10 ys, 100 ys
10-22 100 yoctoseconde
  • 0,91 × 10−22 s : demi-vie du 4Li.
  • Durée de vie d'une paire électron-positron spontanée : Δt 6,6 × 10−22 s [2].
10-21 1 zeptoseconde zs
  • 2 × 10−21 s : demi-vie du 10Li.
1 zs, 10 zs, 100 zs
10-20 10 zeptosecondes
10-19 100 zeptosecondes
  • 3 × 10−19 s : période typique des rayons X.
10-18 1 attoseconde as
  • La plus petite unité de temps à avoir été mesurée (en février 2004) est 100 as
  • 1×10-18 s : temps nécessaire à la lumière pour parcourir la distance de trois atomes d'hydrogène.
1 as, 10 as, 100 as
10-16 100 attosecondes
  • ~ 1×10-16 s : plus petit intervalle de temps jamais mesuré (en février 2004)
  • ~ 2×10-16 s : demi-vie du 8Be, durée caractéristique pour la réaction triple alpha de la synthèse du carbone et des éléments lourds dans les étoiles.
  • 2,5×10-16 s : plus courte impulsion jamais créée d'un faisceau laser (en 2002)
10-15 1 femtoseconde fs
  • 1,30×10-15 s : période d'une onde lumineuse d'une longueur d'onde de 390 nm, limite entre les ultraviolets et la lumière visible.
  • 2,57×10-15 s : période d'une onde lumineuse d'une longueur d'onde de 770 nanomètres, limite entre la lumière visible et les infrarouges proches.
1 fs, 10 fs, 100 fs
10-13
  • 1×10-13 s : durée nécessaire à la lumière pour parcourir une longueur équivalente à l'épaisseur d'un cheveu humain.
  • 2×10-13 s : durée des réactions chimiques les plus rapides, telles que la réaction des pigments de l'œil à la lumière.
  • 3×10-13 s : durée d'une vibration des atomes d'une molécule d'iode.
10-12 1 picoseconde ps
  • 1×10-12 s : demi-vie d'un quark bottom.
  • 1,66×10-12 s : durée de commutation des transistors les plus rapides (en 2005).
  • 3,3×10-12 s : durée requise à la lumière pour parcourir 1 mm.
1 ps, 10 ps, 100 ps
10-11
10-10
  • 1,087 827 757 × 10−10 s : période de la radiation correspondant à la transition entre les deux niveaux hyperfins de l'état fondamental de l'atome de césium 133 (utilisée dans la définition de la seconde).
  • 3,3×10-10 s : temps mis par un processeur standard à 3,0 GHz pour additionner deux entiers.
10-9 1 nanoseconde ns
  • 1×10-9 s : période d'un signal de fréquence 1 GHz, onde radio de longueur d'onde 0,3 m
  • 3,335 640 951 × 10−9 s : temps nécessaire à la lumière pour parcourir un mètre dans le vide (c’est-à-dire en 1/299 792 458 de seconde, par définition du mètre).
1 ns, 10 ns, 100 ns
10-8
  • 1×10-8 s : période d'un signal de fréquence 100 MHz, onde radio de longueur d'onde 3 m (VHF, FM).
  • 1,24×10-8 s : demi-vie des kaons K+ et K-.
  • 2 à 4×10-8 s : durée des réactions de fusion dans une bombe à hydrogène.
10-7 100 nanosecondes
  • 1×10-7 s : période d'un signal de fréquence 10 MHz, onde radio de longueur d'onde 30 m (ondes courtes).
10-6 1 microseconde µs
  • 1×10-6 s : période d'un signal de fréquence 1 MHz, onde radio de longueur d'onde 300 m (moyenne fréquence).
  • 1×10-6 s : durée d'un flash d'un stroboscope commercial à très haute vitesse.
  • 2×10-6 s : durée de vie d'une particule de muonium.
  • 3,335 640 95 × 10−6 s : durée nécessaire à la lumière pour parcourir 1 kilomètre dans le vide.
1 µs, 10 µs, 100 µs
10-5
  • 1×10-5 s : période d'un signal de fréquence 100 kHz, onde radio de longueur d'onde 3 km.
  • 2,08×10-5 s : période d'échantillonnage d'un signal audio avec 48 000 échantillons par seconde.
  • 2,27×10-5 s : période d'échantillonnage pour un CD audio (44 100 échantillons par seconde).
  • 3,3×10-5 s : période de la plus haute fréquence audible (30 kHz).
  • 3,8×10-5 s : décalage de l'horloge des satellites GPS par effets relativistes (compensé par synchronisation des horloges).
10-4
  • 1×10-4 s : période d'un signal de fréquence 10 kHz, onde radio de longueur d'onde 30 km.
  • 1,25×10-4 s : période d'échantillonnage d'un signal audio pour une transmission par le réseau de téléphone filaire (8 000 échantillons par seconde).
  • 2,4×10-4 s : demi-vie du copernicium 277.
  • 2,5×10-4 s : période du son audible le plus aigu dans un téléphone (4 kHz).
10-3 1 milliseconde ms
  • 1×10-3 s : période d'un signal de fréquence |1 kHz.
  • 1×10-3 s : durée d'un flash standard d'appareil photo.
  • 1,000 692 286 × 10−3 s : durée requise par la lumière pour voyager de 300 km dans le vide.
  • 2×10-3 s : demi-vie du hassium 265.
  • 2,27×10-3 s : période du la3 en musique (440 Hz).
  • 3×10-3 s : battement d'ailes d'une mouche.
  • 3,4×10-3 s : demi-vie du meitnérium 266.
  • 5×10-3 s : battement d'ailes d'une abeille.
1 ms, 10 ms, 100 ms
10-2
  • 0,8×10-2 s : vitesse d'obturation photographique pour un temps de pose de 1/125 s.
  • 0,9×10-2 s : temps de recherche typique pour un disque dur à 7 200 tr/min.
  • 1×10-2 s : 10 millisecondes.
  • 1×10-2 s : période d'un signal de fréquence 100 Hz.
  • 1,67×10-2 s : période d'un courant alternatif de fréquence 60 Hz.
  • 2,00×10-2 s : période d'un courant alternatif de fréquence 50 Hz.
  • 3,3×10-2 s : période du son audible le plus grave (30 Hz).
  • 3 à 10×10-2 s : ping typique d'une connexion ADSL.
10-1
  • 0,3 à 1×10-1 s : ping typique d'une connexion ADSL.
  • 1×10-1 s : 100 millisecondes, 0,1 seconde.
  • 1×10-1 s : période d'un signal de fréquence 10 Hz.
  • 1×10-1 s : clignement d'œil.
  • 1×10-1 s : temps de réaction d'un être humain.
  • 1,02×10-1 s : demi-vie du bohrium 262.
  • 1,34×10-1 s : temps nécessaire à la lumière pour parcourir une distance équivalente au tour de la Terre à l'équateur.
  • 2 à 6,7×10-1 s : temps dans la musique dance.
100 1 seconde s 1 minute = 60 s
  • 0,840×100 s : demi-vie du lithium 8.
  • 1×100 s : 1 seconde.
  • 1×100 s : période approximative d'un cycle cardiaque humain.
  • 1,26×100 s : temps mis par la lumière pour parcourir une distance équivalente à celle séparant la Terre et la Lune.
  • 2×100 s : en France, temps minimal devant séparer deux véhicules en mouvement au passage en un point (détermine la distance de sécurité).
  • 2,01×100 s : période d'un pendule pesant de 1 mètre de long (en faisant l'hypothèse d'isochronisme des petites oscillations, pour une accélération de la pesanteur g = 9,81 m s−2).
1 s, 10 s, 100 s
101 10 secondes 10 s
102 100 secondes 100 s
  • 0,6×102 s : 60 s, une minute.
  • 0,61×102 s : 61 s, demi-vie du rutherfordium 261.
  • 0,864×102 s : 86,4 s, le millième (10-3) d'une journée, équivalent à 1 beat.
  • 1×102 s : 100 secondes, soit 1 minute et 40 secondes.
  • 1,02×102 s : 102 s (1 min 42 s), demi-vie du nobélium 253.
  • 1,80×102 s : 180 s (3 min), temps approximatif pour faire cuire des nouilles instantanées.
  • 3,15×102 s : 315 s (5 min 15 s), après le Big Bang, le premier noyau atomique se forme.
  • 5,00×102 s : 500 s (8 min 20 s), temps approximatif mis par la lumière pour effectuer le trajet entre la Terre et le Soleil.
103 1 kiloseconde
(16,7 minutes)
ks 1 heure = 3 600 s
1 jour = 86 400 s
  • 0,886×103 s : 886 s (14 min 46 s), demi-vie des neutrons libres.
  • 1×103 s : 1 000 secondes, soit 16 minutes et 40 secondes.
  • 2,926×103 s : 2 926 s (48 min 46 s), retard du lever de lune d'un jour à l'autre.
  • 3,48×103 s : 3 480 s (58 min), demi-vie du nobélium 259.
  • 3,60×103 s : 3 600 s, une heure.
  • 4,44×103 s : 4 440 s (74 min), durée maximale originelle d'un disque compact.
  • 5,00×103 s : 5 000 s, soit 1 h 23 min 20 s.
103 s, 104 s, 105 s
104
  • 1×104 s : 10 000 secondes, soit 2 heures, 46 minutes et 40 secondes.
  • 1,036 7×104 s : 10 367 s (2 h 52 min 59 s), record sur le trajet Londres-New York réalisé par le Concorde.
  • 1,987 2×104 s : 19 872 s (5,52 h), demi-vie de mendélévium 257.
  • 2,86×104 s : 28 600 s (8 h), une journée de travail dans certains pays occidentaux ; temps de sommeil journalier nécessaire à la majorité des personnes.
  • 3,6×104 s : 36 000 s (10 h), durée approximative d'une journée de travail dans l'ancienne Égypte, d'après la plus ancienne définition d'une heure.
  • 3,729 6×104 s : 37 296 s (10,36 h), demi-vie de l'erbium 165.
105
  • 0,861 64×105 s = 23 h 56 min 4 s, soit un jour sidéral, durée d'une rotation de la Terre sur son axe.
  • 0,864 00×105 s = 1 jour
    24 heures, soit un jour solaire, temps (moyen) séparant deux passages consécutifs du Soleil au méridien d'un lieu.
  • 0,914 04×105 s = 25,39 h, soit la demi-vie du fermium 252.
  • 1 ×105 s = 100 000 secondes, soit 1 j 3 h 46 min 40 s.
  • 1,028 88×105 s = 102 888 secondes = 28,58 h, soit la demi-vie de l'erbium 160.
  • 2,592×105 s = 259 200 secondes = 3 jours, soit la demi-vie du fermium 253.
  • 4,32×105 s = 432 000 secondes = 5 jours, soit cinq jours ouvrés.
  • 4,830 624×105 s = 483 062,4 s = 5,591 jours, soit la demi-vie du manganèse 52.
106 1 mégaseconde
(11,6 jours)
Ms 1 mois = 2,6 Ms
1 année = 31,6 Ms
106 s, 107 s, 108 s
109 1 gigaseconde
(32 ans)
Gs 1 siècle = 3,16 Gs
1 millénaire = 31,6 Gs
109 s, 1010 s, 1011 s
1012 1 téraseconde
(32 000 ans)
Ts 100 000 ans = 31,6 Ts 1012 s, 1013 s, 1014 s
1015 1 pétaseconde
(32 millions d'années)
Ps 1015 s, 1016 s, 1017 s
1018 1 exaseconde
(32 milliards d'années)
Es 1018 s, 1019 s, 1020 s
1021 1 zettaseconde
(32 billions d'années)
Zs 1021 s, 1022 s, 1023 s
1024 1 yottaseconde
(32 billiards d'années)
Ys 1024 s, 1025 s, 1026 s

Exemples de valeur de temps en annéesModifier

Nombre d'années Abréviations Appellations usuelles
100 - 1 année, 1 an
101 - 1 décennie
102 - 1 siècle
103 - 1 millénaire, mille ans
106 1 Ma 1 million d'années
109 1 Ga 1 milliard d'années

Les abréviations non SI, Ma et Ga, sont utilisées dans certaines publications scientifiques.

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Il s’agit du temps que met un rayonnement électromagnétique pour parcourir la longueur de Planck.

RéférencesModifier

  1. Codata 2006, NIST
  2. (en) John Taylor, The New Physics, Cambridge University Press, (ISBN 0-521-43831-4), p. 464.
  3. universalis-edu.com

Articles connexesModifier