Phylarque (titre)

magistrat antique, chef d'une tribu

Phylarque (en grec ancien φύλαρχος / Phylarchos est un titre grec signifiant « chef de tribu », formé de phylè, « tribu » et archein, « gouverner ».

Dans la démocratie athénienne, les phylarques sont des magistrats militaires. Il existe un phylarque par tribu de l'Attique, on en dénombre donc 10, qui commandent les cavaliers de leur tribu.

Entre le IVe siècle et le VIIe siècle, dans le Bas-Empire romain et l'Empire byzantin, ce titre est donné aux principaux princes des alliés arabes de l'Empire en orient (en équivalence du mot « cheikh »), qu'ils soient ou non installés au sein des frontières de l'Empire. De 530 à environ 585, les phylarques individuels étaient subordonnés à un phylarque suprême de la dynastie Ghassanide[1].

Articles connexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

  1. (en) Alexander Kazhdan (dir.), Oxford Dictionary of Byzantium, New York et Oxford, Oxford University Press, , 1re éd., 3 tom. (ISBN 978-0-19-504652-6 et 0-19-504652-8, LCCN 90023208), p. 1672