Philippe Huet

écrivain français

Philippe Huet, né le au Havre, est un écrivain français, ancien rédacteur en chef adjoint à Paris Normandie.

Philippe Huet
Image dans Infobox.
Lors du 9e festival Interpo'Art.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (80 ans)
Le HavreVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Distinctions
Œuvres principales
  • La Main morte
  • L'Inconnue d'Antoine
  • Les Quais de la colère

BiographieModifier

Philippe Huet est passionné depuis son enfance par le journalisme. Après ses 3 années d'études à l'École supérieure de journalisme de Paris, il intègre le journal Le Havre Presse. Il a l'ambition de devenir grand reporter. Il obtient ce poste en entrant à la rédaction de Paris-Normandie. Pendant quinze ans, il couvre de grands évènements tels que des déplacements présidentiels, le Tour de France, des guerres (notamment au Liban), des grands procès, ou encore la catastrophe aérienne d’Ermenonville du où il arrive en premier sur les lieux.

En 1989, Philippe Huet démissionne de son poste de rédacteur en chef adjoint du journal Paris-Normandie et entame, parfois en collaboration avec son épouse Élizabeth Coquart, une carrière littéraire qui inclura documents, œuvres biographiques, romans noirs et romans sociaux [1].

ŒuvresModifier

Ouvrages écrits en collaboration avec Élizabeth Coquart

  • Ma liberté dans l'Église, Albin Michel, 1989 (ISBN 2226038264) (entretiens avec Jacques Gaillot)
  • Bourvil ou la Tendresse du rire, Albin Michel, 1990 (ISBN 2226048456)
  • Le Jour le plus fou, , les civils dans la tourmente, Albin Michel, 1994 (ISBN 2226069291)
  • Mistinguett: la reine des Années folles, Albin Michel, 1996 (ISBN 2226081984)
  • Le Monde selon Hersant, Ramsay, 1997 (ISBN 9782226048455)
  • Les Rescapés du Jour J, Albin Michel, 1999 ; 2004
  • Vacances secrètes en Normandie, guide Arthaud, 1999
  • Stars et paquebots, éditions des Falaises, 2004
  • Avance et tu seras libre, Payot, 2010 (entretiens avec Jacques Gaillot)

PrixModifier

SourcesModifier

RéférencesModifier

Liens externesModifier