Philémon Cochet

cultivar de rosier

'Philémon Cochet'
Image illustrative de l’article Philémon Cochet
Rose 'Philémon Cochet' in Journal des roses, novembre 1895.

Type Bourbon
Obtenteur Cochet
Pays France
Année 1891
Nom d'après Philémon Cochet (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

'Philémon Cochet' est un cultivar de rosier obtenu en 1891 par Scipion Cochet. Il rend hommage au frère de l'obtenteur, Philémon Cochet (1823-1898), rosiériste à Coubert. Il est issu d'un semis de 'Madame Isaac Pereire'[1] (Garçon, 1876/1881).

DescriptionModifier

Ce rosier Bourbon a toujours été remarqué pour ses qualités florifères. Ses fleurs sont rose vif foncé[2] et agréablement parfumées ; elles sont pleines et doubles (26-40 pétales).

Son buisson vigoureux est érigé et presque sarmenteux avec un feuillage à cinq folioles vert foncé. Il peut s'élever à 300 cm lorsqu'il est palissé[3]. Sa zone de rusticité est de 5b à 10b ; il résiste donc aux hivers très froids et supporte la chaleur.

Ce rosier est rarement cultivé de nos jours.

Il ne doit pas être confondu avec 'Souvenir de Philémon Cochet' (Cochet, 1899), hybride de Rosa rugosa de couleur blanche, beaucoup plus répandu.

Notes et référencesModifier

BibliographieModifier

  • (de) August Jäger, Rosenlexikon, 1936, réimpr. 1983, page 163
  • Léon Simon & Pierre Cochet, Nomenclature de tous les noms de rosiers, 1906, page 135

Liens externesModifier