Petrila est une ville de Roumanie ayant en 2011 une population de 21 373 habitants.

Petrila
ROU HD Petrila CoA.jpg
Image dans Infobox.
Noms locaux
(ro) Petrila, (hu) PetrillaVoir et modifier les données sur Wikidata
Géographie
Pays
Județ
Chef-lieu
Petrila (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Superficie
308,68 km2Voir et modifier les données sur Wikidata
Altitude
675 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Petrila jud Hunedoara.png
Démographie
Population
22 692 hab. ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Densité
73,5 hab./km2 ()
Fonctionnement
Statut
Chef de l'exécutif
Vasile Jurca (d) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Contient les localités
Petrila (d), Cimpa (d), Jieț (d), Răscoala (d), Tirici (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Jumelage
Identifiants
Site web
Prononciation

HistoireModifier

Située dans les Carpates, Petrila est un ancien campement, dont la première mention écrite apparaît en dans une lettre de donation entre Vladislav II de Hongrie et un prince roumain du nome de Mihai Cande.

Le nom de la ville est attesté dans un document de comme issu du latin petrinus (pietros en roumain), qui se traduit en français par de pierre, en référence aux gisements de charbon voisins, qui seront un bien d’exportation important durant la Révolution industrielle. L’exploitation de ces ressources contribue à la croissance de Petrila grâce à l’industrie du charbon, que ce soit son extraction ou son traitement.

Les opérations de minage commencent en , mais la ville reste peu peuplée jusqu’à l’arrivée d’ouvriers moldaves délocalisés par Nicolae Ceaușescu sous le régime communiste roumain. La restructuration de l’économie à partir de 1989 conduit ensuite à une baisse de la production et d’activité pour la région.

Le , deux explosions de méthane dans une mine de charbon provoquent la mort d’au moins 12 mineurs et secouristes. Ce n’est pas le premier incident du genre à Petrila, un précédent ayant eu lieu en 2001[1].

ÉconomieModifier

L’extraction de minerai sur le site a commencé en 1840. Le pic de production a été atteint en 1984 avec 1 225 240 tonnes, la production a décru depuis jusqu’à 504 000 tonnes.

PopulationModifier

En 2011, Petrila comptait 21 373 habitants, dont 93,97% de roumains, 4,9% de hongrois et 0,73% de roms.

RéférencesModifier

  1. (en) « Gas blasts kill Romanian miners », sur BBC Monde, (consulté le )