Petit sylvain

espèce d'insectes

Limenitis camilla

Limenitis camilla
Description de cette image, également commentée ci-après
Le « Petit sylvain » - face dorsale
(Limenitis camilla) au MHNT.
Classification
Règne Animalia
Embranchement Arthropoda
Classe Insecta
Super-ordre Endopterygota
Ordre Lepidoptera
Famille Nymphalidae
Sous-famille Limenitidinae
Genre Limenitis

Espèce

Limenitis camilla
(Linnaeus, 1764)
Description de cette image, également commentée ci-après
Petit sylvain - face ventrale MHNT.

Le Petit sylvain (Limenitis camilla), est une espèce d'insectes lépidoptères (papillons) de la famille des Nymphalidae, de la sous-famille des Limenitidinae et du genre Limenitis.

DescriptionModifier

C'est un papillon moyennement grand (envergure de 50 à 60 mm[1]). Le dessus est marron plus ou moins foncé, barré d'une bande médiane blanche.

Le verso est orange orné d'une ligne de taches blanches et aux ailes postérieures, de deux lignes de points postdiscaux.

ChenilleModifier

La chenille possède une tête marron épineuse et un corps vert à scoli dorsaux marron munis d'épines. Les flancs sont ornés d'une ligne blanche[2].

BiologieModifier

Les œufs sont pondus sur le dessus des feuilles.

Période de vol et hibernationModifier

C'est la chenille qui hiverne dans un hibernaculum à la base des feuilles[3].

Le papillon vole en une génération entre juin et août[3].

Plantes hôtesModifier

Les plantes hôtes sont des Chèvrefeuilles : Lonicera periclymenum, Lonicera xylosteum, Lonicera caprifolium et la Symphorine[3].

Écologie et distributionModifier

C'est un papillon commun dans tout le centre de l’Europe, du sud de l'Angleterre à la Roumanie, (mais est absent des zones méditerranéennes et scandinaves) et jusqu'en Russie. Un second isolat étendu se situe en Chine et au Japon[4],[3].

En France métropolitaine, il est présent dans tous les départements, excepté la Corse et la côte méditerranéenne[5].

BiotopeModifier

Il réside dans les forêts claires, les zones boisées fraîches, clairières et allées, en plaine.

 
Illustration de la British Entomology par John Curtis

SystématiqueModifier

L'espèce Limenitis camilla a été décrite par le naturaliste suédois Carl von Linné en 1764, sous le nom initial de Papilio camilla[6].

SynonymesModifier

  • Papilio camilla Linnaeus, 1764 protonyme
  • Papilio populi (Poda, 1761)
  • Papilio sibylla (Hufnagel, 1766)
  • Papilio sibilla Linnaeus, 1767 [7]
  • Papilio luctuosus (Fourcroy, 1785)
  • Papilio xylostei (Prunner, 1798)
  • Limenitis sibylla var. stenotaenia Honrath, 1892[8]
  • Limenitis sibilla puellula Fruhstorfer, 1909[9]
  • Ladoga camilla (Linnaeus, 1764)

Noms vernaculairesModifier

Le Petit sylvain se nomme White Admiral en anglais, Kleiner Eisvogel en allemand, Nimfa boscana en catalan et Ninfa de bosque en espagnol[4].

TaxinomieModifier

Liste des sous-espèces
  • Limenitis camilla camilla
  • Limenitis camilla francottiana
  • Limenitis camilla japonica Ménétries, 1857[4].

Le Petit sylvain et l'HommeModifier

ProtectionModifier

Pas de statut de protection spécifique[10].

Notes et référencesModifier

  1. Collectif (trad. Michel Beauvais, Marcel Guedj, Salem Issad), Histoire naturelle [« The Natural History Book »], Flammarion, , 650 p. (ISBN 978-2-0813-7859-9), Petit sylvain
  2. D.J. Carter et B. Hargreaves, Guide des chenilles d'Europe, Delachaux et Niestlé, Paris 2005, (ISBN 978-2-603-01444-8)
  3. a b c et d Tom Tolman, Richard Lewington, Guide des papillons d'Europe et d'Afrique du Nord, Delachaux et Niestlé, Paris 1997 - (ISBN 978-2-603-01649-7)
  4. a b et c funet
  5. lepinet
  6. Linnaeus, 1764 Mus. Lud. Ulr.: 304
  7. Linnaeus, 1767 Syst. Nat. (Edn 12) 1 (2): 781
  8. Honrath, 1892 Berl. ent. Z. 36 (2) : 440
  9. Fruhstorfer, 1909 Int. ent. Zs. 3 (17) : 94
  10. INPN Protection

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier

BibliographieModifier

  • Tom Tolman (trad. de l'anglais par Patrice Leraut, ill. Richard Lewington), Guide des papillons d'Europe et d'Afrique du Nord : 440 espèces illustrées en 2000 dessins couleurs [« Collins Field Guide to Butterflies of Britain and Europe »], Paris, Delachaux et Niestlé, coll. « Les guides du naturaliste », 1999-2009, 381 p. (ISBN 978-2-603-01649-7 et 2-603-01649-0, OCLC 689920599)