Peter Warburton

explorateur anglais
Peter Warburton
Peter Warburton.jpg
Fonction
Membre du conseil législatif d'Australie-Méridionale
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
St Matthew's Church, Kensington (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Père
Rowland Egerton-Warburton (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
Emma Croxton (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Rowland Egerton-Warburton (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Alicia Mant (d) (à partir de )Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Eva Egerton-Warburton (d)
Richard Egerton-Warburton (d)
Rowland James Egerton-Warburton (d)
Mary Egerton-Warburton (d)
Ethel Catherine Egerton-Warburton (d)
William Egerton-Warburton (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Membre de
Grade militaire
Distinctions

Le colonel Peter Egerton Warburton (né le à Cheshire, au Royaume-Uni et mort le à Beaumont (Australie) (en), près d'Adélaïde, en Australie) est un explorateur anglais qui a voyagé dans les déserts de l'ouest australien en 1873-1874 et a rejoint l'Australie centrale à Australie l'occidentale depuis Adélaïde et par l'intermédiaire d'Alice Springs en 1872.

BiographieModifier

Élevé en France par des tuteurs, il entre dans la Marine en 1825 et devient Aspirant sur le HMS Windsor Castle. Il sert alors dans l'armée des Indes (1831-1853).

En 1853, il rend visite à son frère en Australie et décide de s'y installer comme commissaire de police, poste qu'il occupera jusqu'en 1867, date à laquelle il se réengage dans l'armée.

ExpéditionsModifier

Entre 1857 et 1872, il dirigera six expéditions, explorant notamment la région du lac de Streaky Bay et de Mount Margaret. En 1866, il atteint la Warburton River.

Du au , il commande la principale expédition. Parti d'Adélaïde avec son fils, un bushman et deux chameliers pour les dix-sept chameaux de l'équipage, il traverse toute l'Australie et parvient à Roebourne dans le Nord-Ouest. Atteint par le scorbut comme tous les membres de l'expédition, il perd un œil durant le périple.

Il devient par la suite viticulteur à Beaumont (Australie) (en), près d’Adélaïde, où il finit sa vie.

ÉcritModifier

  • Journey across the western interior of Australia, 1874

BibliographieModifier

  • François Angelier, Dictionnaire des Voyageurs et Explorateurs occidentaux, Pygmalion, 2011, p.697

Liens externesModifier