Ouvrir le menu principal

Peter Randa

écrivain belge naturalisé français
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Randa (homonymie).
Ne doit pas être confondu avec Philippe Randa.
Peter Randa
Nom de naissance André Duquesne
Alias
Jean-Jacques Alain, Urbain Farrel, Herbert Ghilen, Jules Hardouin, Jim Hendrix, Henri Lern, André Ollivier, H.T. Perkins, F.M. Roucayrol, Diego Suarez, Jehan Van Rhyn, Percy Williams
Naissance
Marcinelle, Drapeau de la Belgique Belgique
Décès (à 68 ans)
Activité principale
écrivain
Auteur
Langue d’écriture français
Genres

André Duquesne, dit Peter Randa, est un écrivain français d'origine belge né le à Marcinelle en Belgique et décédé le . Il est également connu sous les noms de plume suivants : Jean-Jacques Alain, Urbain Farrel, Herbert Ghilen, Jules Hardouin, Jim Hendrix, Henri Lern, André Ollivier, H.T. Perkins, F.M. Roucayrol, Diego Suarez, Jehan Van Rhyn, Percy Williams[1].

Sommaire

BiographieModifier

En 1961, il s'installe avec sa famille dans le village de Sainte-Radégonde-des-Pommiers (près de Thouars, Deux-Sèvres) où il vit jusqu'à son décès accidentel le 10 décembre 1979. Bon nombre de ses romans policiers, de science-fiction ou d'aventures, parus pour la plupart aux éditions du Fleuve noir se déroulent dans le Poitou. Auteur très prolifique, il a publié près de 300 romans en un quart de siècle.

De 1955, date de parution de Solde à la Morgue (no 75 de la collection Spécial police) à 1980, date de parution de son dernier roman policier Cette fille dans ses pattes (même collection, no 1550), Peter Randa publie vingt-huit titres chez Fleuve noir dans la collection « Aventurier », 102 titres dans la collection « Spécial police », 79 titres dans la collection « Anticipation » et cinq titres dans la collection « Angoisse ». En 1957, la collection Le Masque fait paraître Étranges Aveux sous le pseudonyme F.M. Roucayrol. Les quatre titres parus dans la collection « Série noire » des Éditions Gallimard et les quatorze titres parus dans la collection « Un mystère » des Presses de la Cité sont plusieurs fois réédités dans les années 1970, parfois sous des titres et des noms différents, chez divers petits éditeurs spécialisés, ainsi qu'une vingtaine de romans policiers et érotiques inédits chez les mêmes éditeurs : Transworld Publications, Bellevue, Beaulieu, Presses Européennes, etc.

En juillet 1990, Fleuve noir réédite dans sa collection « Polar 50 » À moi de jouer ce matin (paru en 1967, no 576 de la collection « Spécial police »), après avoir réédité en 1989 Raz de marée (paru en 1961, no 12 de la collection « Polar 50 »).

Il a aussi écrit une trentaine de romans policiers, sentimentaux et d'espionnage, sous pseudonymes, chez un éditeur suisse (Perret-Gentil), une cinquantaine de romans érotiques au début des années 1970, ainsi qu'un roman policier en feuilleton dans France-Soir : Une poupée dans le Tour, en collaboration avec Ange Bastiani. Son fils, Philippe Randa, est écrivain et éditeur.

ŒuvreModifier

RomansModifier

Liste non exhaustive

  • Freudaines (1954) Série noire n°237
  • Solde à la morgue (1955)
  • L'Escalier de l'ombre (1955)
  • Une paire d'ailes au vestiaire (1955) Série noire n°278
  • Le Banquet des ténèbres (1956)
  • Jusqu'au dernier (1956) Série noire n°200
  • Veillée des morts (1956)
  • Danse du scalp (1957) Un mystère n°385
  • Guêpier pour ses longs jupons (1959)
  • Parodie à la mort (1960) ; réédition chez French Pulp éditions (2017)
  • La Mauvaise Chance (1960) Un mystère n°545
  • Survie (1960)
  • Corrida sans issue (1960)
  • Retour à l'envoyeur (1960)
  • Baroud (1960)
  • Atout flic (1960)
  • Commando de transplantation (1961)
  • L'Éternité moins une (1961)
  • Cycle Zéro (1961)
  • Les Rescapés de demain (1961)
  • Au bout du malheur (1961)
  • Deux tours d'horloge (1961)
  • Raz de marée (1961)
  • Tous frais payés (1961)
  • L'Entité négative (1962)
  • Les Apprentis sorciers (1962)
  • Les Éphémères (1962)
  • Quand la police sonnera (1962)
  • La Resquille (1962)
  • Retourne à ton destin (1962)
  • Humains de nulle part (1963)
  • Plate-forme de l'éternité (1963)
  • Les Ancêtres (1963)
  • Requins d'eaux troubles (1963)
  • Sans cérémonies (1963)
  • Le Racket à Freud (1963)
  • Tombe pour un vivant (1963)
  • La Loi de Mandralor (1964)
  • Sédition (1964)
  • Zone de rupture (1964)
  • K.O. technique (1964)
  • Les Diamants de la consigne (1964)
  • Fermez le ban (1964)
  • Sur faux de gueule (1964)
  • Disparus dans l'espace (1965)
  • Le Secret des Antarix (1965)
  • Qui suis-je ? (1965) ; réédition chez French Pulp éditions (2016)
  • Reconquête (1965)
  • Tiercé dans l'ordre (1965)
  • Coup de flambe au coeur (1965)
  • Vague de fond (1965)
  • Commando du non-retour (1966)
  • La Solitude des dieux (1966)
  • Objectif Tamax (1966)
  • Dette sur l'honneur (1966)
  • Huit briques dans mon jardin (1966)
  • La Grande Dérive (1967)
  • À moi de jouer ce matin (1967)
  • Des milliards à tombeaux ouverts (1967)
  • La Belle Amour (1967)
  • Curée pour un caïd défunt (1968)
  • En monnaie de bonze (1968)
  • La Fontaine de l'enfer (1968)
  • La Faute à pas de chance (1968)
  • La Grande Chasse des Kadjars (1969)
  • Le Rendez-vous du matin blême (1969)
  • Week-end au septième ciel (1969)
  • Le Bal su samedi soir (1969)
  • Meurtres à postériori (1969)
  • L'Univers des Torgaux (1970)
  • Enjeu Déterna (1970)
  • Call-girl piégée (1970)
  • Cette fortune tombée du meurtre (1970)
  • Le Tortionnaire (1970)
  • Racket à l'encan (1970)
  • Les Astronefs du pouvoir (1971)
  • Le Carnaval des Sterlé (1971)
  • Le Grand Coup de foudre (1971)
  • Meurtres à l'instinct (1971)
  • Les Immortels (1972)
  • Imposture sur fond de malédiction (1972)
  • Quand les fauves vont frapper (1972)
  • Renversement de situation (1973)
  • Le Banco des caves (1973)
  • Métamorphose (1974)
  • La Mauvaise Pente (1974)
  • Les Cartes étalées (1974)
  • Le Venin des mauvaises pensées (1974)
  • Le Guêpier de la vallée (1974)
  • Week-end sauvage (1974)
  • Les Résidus du temps (1975)
  • Si je t'aime prends garde à toi (1975)
  • Exécution aux chandelles (1975)
  • Les Chocs en retour (1975)
  • Un pot terrible (1976)
  • Inexorable fatalité (1976)
  • L'Envol des rapaces (1976)
  • Le Cycle des Algoans (1977)
  • Comment qu'elle m'a eu (1977)
  • Le Fauve aux abois (1977)
  • L'Homme qui partit pour les étoiles (1978)
  • Le Fauve et son terrain de chasse (1978)
  • La Mort sans bruit (1978)
  • La Peste sauvage (1979)
  • Cette fille dans ces pattes (1980)
  • Venu de l'infini
  • Paroxysme d'un tueur
  • L'Expérience du grand cataclysme
  • Fugitif de l'espace
  • Une Fille vraiment paumée
  • Les Parques de l'ile d'Yeu
  • Tueur au pays des merveilles
  • Bestiaire
  • La Chasse au fauve
  • Les Frelons d'or
  • Lieutenant Fabien Fauvel
  • Fauvel et les Pourris
  • Fauvel et les Petits Détails
  • Fauvel et les Terroristes
  • Le Dépositaire de Thana
  • Eltéor
  • Les Arches de Noé
  • Les Ides de mars
  • L'Homme éparpillé
  • Station de Saar Lun
  • Et le dernier humain mourut
  • Les Damnés d'Altaban
  • La Planète perdue
  • Les Couloirs de translation
  • Les Îlotes d'en bas
  • Anastasis
  • Branle-bas d'invasion
  • Sanctuaire 1
  • La Révolte des inexistants
  • Les Sept Cryptes d'hibernation
  • Le Rendez-vous de Nankino
  • Les Bagnards d'Alboral
  • Les Massacres du commencement
  • La Jungle d'Araman
  • Les Survivants de Kor
  • Complots à travers le temps
  • Les Aventuriers de l'espace
  • Le Grand Cristal de Terk
  • Les Pléiades d'Artani
  • Le Cycle du recommencement
  • Escale à Hango
  • L'Escale des dieux
  • Les Marées du temps
  • Les Boucles du temps
  • La Brigade du grand sauvetage
  • Les Assaillants
  • La Barrière du grand isolement
  • Planète de désolation
  • La Trêve du sacre
  • L'Enjeu galactique
  • Bagarre autour d'un requiem
  • Ce fameux grain de sable
  • Vagues d'invasion
  • Assez pour justifier la légitime défense
  • Le Bal des tueurs
  • Mi-flic mi-raisin
  • Deucalion

SourcesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier