Pedro Chissano

écrivain, poète et homme de presse mozambicain
Pedro Chissano
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités

Pedro Batista Chissano (dont le pseudonyme littéraire est Mikas Dunga[1]), né le à Caniçado (pt), dans le district de Guijá au sud du Mozambique, est un écrivain, poète et homme de presse mozambicain[2].

BiographieModifier

Fils d'un chauffeur et d'une paysanne, Pedro Batista Chissano semble avoir eu une enfance difficile. Venu à Maputo, il suit sa scolarité primaire dans une mission religieuse, ses études secondaires dans des établissements publics, puis un enseignement commercial. En 1976 il intègre la fonction publique[1].

Il dirigea les revues Lua Nova de l'Association des écrivains mozambicains (AEMO) et Microfone de Radio Mozambique (RM), coordonna la revue littéraire Charrua, et fut également le secrétaire-général de l'AEMO en 1990-1992[2].

ŒuvreModifier

Boas-Festas Chiquito (2007) est un recueil de 20 chroniques publiées dans le journal Notícias entre 1988-1990 dans la série « Qui – Qui – Ri – Gó[2] » .

Algumas Histórias e Brincadeiras com B Grande (2013) est un recueil de 11 chroniques[2].

Notes et référencesModifier

  1. a et b (pt) Ricardo Ramos, Contos moçambicanos, Global Editora, 1990, p. 114
  2. a b c et d (pt) « Pedro Chissano traz Algumas Histórias e Brincadeiras com B Grande », Notícias, 8 février 2013 [1]

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • (pt) Cremilda Medina, « Auto-retrato », in Sonha Mamana Africa, Edições Epopéia, 1987, p. 40

Liens externesModifier