Pax (mythologie)

Pax (mot latin désignant la Paix) est la personnification du concept de paix dans la Rome antique. Elle apparaît pour la première fois sur des monnaies l’année de la mort de Jules César. Elle fut ensuite reconnue comme déesse pendant le règne d’Auguste dans le but de rétablir la paix sur l’empire, et un autel, nommé l’Ara Pacis, lui fut élevé à cet effet[1].

Statue de Pax dans le jardin du Palais de Pavlovsk

L’Ara Pacis était sis au bord de la Via Flaminia dans la zone septentrionale du Champ de Mars. Elle avait aussi un temple sur le Forum Pacis.

Une fête en son honneur avait lieu le 3 janvier. Pax était souvent associée au printemps.

Dans la mythologie romaine, elle est la fille de Jupiter et Iustitia (Justice), et son équivalente dans la mythologie grecque est la déesse Eiréné.

Elle est représentée dans les arts avec pour attributs divins des branches d'olivier, une corne d’abondance et un sceptre.

Notes et référencesModifier

  1. Andreae 1973, p. 113

BibliographieModifier

  • Bernard Andreae, L'art de l'ancienne Rome, Paris, Mazenod, , 641 p. (ISBN 2-85088-004-3)  

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier