Paule Montal Fornés

religieuse espagnole
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fornés.

Paule Montal Fornés
Image illustrative de l’article Paule Montal Fornés
Paula de Saint-Joseph-Casalanz
sainte
Naissance
Arenys de Mar
Décès (à 89 ans) 
Olesa de Montserrat
Autres noms Sœur Paula de Saint-Joseph-Casalanz
Nationalité Estandarte real de 1700-1761.svg Royaume d'Espagne
Ordre religieux Filles de Marie des écoles pies (fondatrice)
Vénérée à Olesa de Montserrat, couvent des religieuses
Béatification
par Jean Paul II
Canonisation
par Jean Paul II
Fête 26 février

Paule Montal Fornés (Arenys de Mar, - Olesa de Montserrat, ), en religion sœur Paula de Saint-Joseph-Casalanz, est une religieuse espagnole fondatrice des Filles de Marie des écoles pies.

BiographieModifier

Paula Montal fait ses études dans un environnement très simple. À 10 ans, elle perd son père et doit aider sa mère, veuve de cinq enfants dont elle est l'aînée. Durant cette période, elle observe que les filles et les femmes ont très peu accès à l'éducation et à la culture.

Très tôt, elle désire se consacrer à Dieu et à l'enseignement. En 1829, elle commence son ministère à Figueras avec son amie Agnès Busquets où elle crée la première école pour filles avec de vastes programmes éducatifs (jusque-là, l'éducation des filles est limitée à la couture)[1].

À partir de 1837, elle se sent attiré par le charisme de saint Joseph Calasanz et veut vivre de sa spiritualité. En 1842, après la fondation d'une deuxième école dans sa ville natale, elle entre en contact avec les piaristes de Mataró et ouvre une troisième école à Sabadell en 1846. Les religieux l'aident à élaborer des constitutions basées sur celle de leurs ordres et le , avec l'autorisation de l'évêque de Barcelone, elle prononce ses vœux avec ses trois premières compagnes[2]

Les fondations continuent avec Igualada (1849), El Vendrell (1850), El Masnou (1852) Gérone (1853), Blanes (1854), Barcelone (1857), Sóller (1857) et enfin Olesa de Montserrat (1859), sa dernière fondation personnelle, au pied du monastère de la Vierge de Montserrat, pour laquelle elle professe une grande dévotion. C'est son école préférée où elle reste jusqu'à sa mort en 1889[3].

CanonisationModifier

 
Relique de Paule Montal Fornés à Olesa de Montserrat.

Le procès pour sa béatification commence à Barcelone le . Elle est reconnue vénérable le par Jean-Paul II qui la béatifie le et la canonise le . Ses restes reposent sous l'autel de la chapelle du couvent d'Olesa de Montserrat[3].

Notes et référencesModifier

  1. (es) « Santa Paula Montal », sur paulamontal.com.ar (consulté le 25 février 2017).
  2. « Paule de Saint-Joseph-Casalanz MONTAL FORNÉS », sur abbaye-saint-benoit.ch (consulté le 25 février 2017).
  3. a et b (it) « Santa Paola di S. Giuseppe di Calasanzio (Paola Montal y Fornes » (consulté le 25 février 2017)