Paul Methuen

Sir Paul Methuen PC KB (1672 - ) était un diplomate anglais et homme politique whig qui siégea à la Chambre des communes entre 1708 et 1747.

Paul Methuen
Image dans Infobox.
Fonctions
Ambassadeur
Membre du 6e Parlement de Grande-Bretagne (d)
Membre du 7e Parlement de Grande-Bretagne (d)
Membre du 8e Parlement de Grande-Bretagne (d)
Membre du 5e Parlement de Grande-Bretagne (d)
Membre du 2e Parlement de Grande-Bretagne (d)
Membre du 4e Parlement de Grande-Bretagne (d)
Membre du 9e Parlement de Grande-Bretagne (d)
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 84 ans)
Sépulture
Activités
Père
Mère
Mary Chivers (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Parti politique
Membre de
Distinction

JeunesseModifier

Il est né à Bradford-on-Avon, dans le Wiltshire, fils de John Methuen et de son épouse Mary Cheevers, fille de Seacole Cheevers (ou Chivers). Le mariage de ses parents était malheureux et ils se sont séparés quand il était adolescent. Son père a hérité du manoir de Bishops Cannings, près de Devizes. Il a fait ses études privées dans une école jésuite à Paris [1].

Carrière diplomatiqueModifier

Il se rendit à Lisbonne en 1691, lorsque son père y fut nommé ministre. Il a acquis une expérience diplomatique précieuse et l'estime du roi Pierre II. Pendant deux absences de son père, il devint chargé d'affaires, devenant ministre à la nomination de son père en tant que Lord Chancelier d'Irlande en 1697. Il était incapable d'empêcher une alliance franco-portugaise en 1701. Lorsque son père retourna au Portugal en 1702, comme envoyé spécial et ils ont réussi à rompre l’alliance en 1703. Cela a conduit au Traité de Methuen entre l'Angleterre et le Portugal, base du monopole britannique du commerce portugais pendant une grande partie du XVIIIe siècle. Son père est resté au Portugal en tant qu'ambassadeur. En 1705, Methuen sert dans l'armée et participe à la capture de Gibraltar. À son retour en Angleterre pour se procurer du matériel militaire, il fut nommé ministre auprès de la Savoie, mais succéda à son père comme ambassadeur au Portugal à la mort de ce dernier en [1].

Carrière politiqueModifier

Il était toujours à l'étranger lorsqu'il fut élu député de Devizes aux élections générales de 1708. Il a exercé les fonctions de Lord de l'Amirauté de 1709 à 1710. Lors des élections générales de 1710, il avait été réélu initialement à Devizes mais ses adversaires avaient été finalement déclarés élus. Il a été élu député de Brackley aux élections générales de 1713 pour défendre les intérêts du duc de Bridgwater, mais a été démis de ses fonctions le à la suite d'une pétition. En 1714, il est nommé lord du Trésor et assermenté comme conseiller privé le [1].

Aux élections générales de 1715, il fut réélu sans opposition en tant que député de Brackley. En 1715, il fut envoyé comme ambassadeur en Espagne et au Maroc pour négocier un traité commercial, mais dut rentrer pour cause de maladie. Il devint secrétaire d'État du Département du Sud en 1716 mais démissionna avec Robert Walpole en 1717. Lorsque Walpole a repris ses fonctions en 1720, il est devenu contrôleur de la maison royale. En 1722, il est réélu sans opposition à Brackley et a échangé ses fonctions en 1725 pour devenir trésorier de la maison. Il fut fait chevalier de l'Ordre du Bain par George Ier en . Il a été réélu député de Brackley aux élections générales de 1727, 1734 et 1741, mais après la mort de son patron, le duc de Bridgwater, il ne s'est pas été présenté à Brackley aux élections générales de 1747 [2].

La mort et l'héritageModifier

Methuen mourut célibataire en 1757 et fut enterré dans le bas-côté sud de l'Abbaye de Westminster, près de son père John. Son seul frère, Henry, avait été tué dans une bagarre à Lisbonne en 1694. Son héritier était son cousin Paul Methuen, pour qui il a acheté Corsham Court [2]. Le petit-fils de Paul a été créé baron Methuen .

Methuen, Massachusetts, a été nommé d'après lui; c'est la seule communauté au monde qui porte son nom.

RemarquesModifier

  1. a b et c « METHUEN, Paul (1672-1757), of Bishops Cannings, Wilts. », History of Parliament Online (1690-1715) (consulté le )
  2. a et b « METHUEN, Paul (c.1672-1757), of Bishops Cannings, Wilts. », History of Parliament Online (1715-1754) (consulté le )

RéférencesModifier

  • Karl Wolfgang Schweizer, «Methuen, Sir Paul (c.1672–1757)», Dictionnaire biographique national d' Oxford, (Oxford University Press, ; publié en ligne, ) [1], consulté le .
  • GFR Barker, 'Methuen, John (1650–1706)', rév. Thomas Doyle, Dictionnaire biographique national d' Oxford, (Oxford University Press, 2004; édition en ligne, ) [2], consulté le .
  • Burke's Peerage (édition de 1939), sv Methuen.