Paul Mariner

footballeur anglais

Paul Mariner
Image illustrative de l’article Paul Mariner
Paul Mariner en 2010
Biographie
Nationalité Britannique
Nat. sportive Anglais
Naissance
Farnworth (Angleterre)
Décès (à 68 ans)
Taille 1,83 m (6 0)
Poste Avant-centre puis entraîneur
Parcours junior
Années Club
1971-1973 Chorley FC
Parcours senior1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1973-1976 Plymouth Argyle 154 0(61)
1976-1984 Ipswich Town 337 (136)
1984-1986 Arsenal FC 070 0(17)
1986-1988 Portsmouth FC 056 00(9)
1988 Wollongong City 002 00(0)
1989-1992 Capitals d'Albany 017 00(1)
1990-1991 Naxxar Lions 015 00(3)
1992-1993 Blackhawks de San Francisco Bay 010 00(0)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1977-1985 Angleterre 035 0(13)
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
1989-1990 Capitals d'Albany adjoint
1992-1993 Blackhawks de San Francisco Bay adjoint
2003 Crimson d'Harvard adjoint
2004-2009 Revolution de la Nouvelle-Angleterre adjoint
2009-2010 Plymouth Argyle 7v 6n 16d
2010-2013 Toronto FC 6v 8n 14d
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).

Paul Mariner, né le à Farnworth (près de Bolton) et mort le , est un footballeur international anglais, avant-centre dans les années 1970-80.

BiographieModifier

Paul Mariner commence le football en 1971 dans le club amateur Chorley FC, dans sa région d'origine du Lancashire. Deux ans plus tard, son style sur le front de l'attaque attire l'attention du club professionnel Plymouth Argyle, évoluant au troisième échelon national. Ses 56 buts en 135 matchs en un peu plus de trois saisons avec au passage une accession en deuxième division finirent par séduire Bobby Robson, manager d'Ipswich Town. Ce dernier le suit depuis quelque temps déjà et décide de l'enrôler en septembre 1976 concluant un transfert de 220 000 £ incluant également l'échange de deux joueurs effectuant donc le chemin inverse, John Peddelty et Terry Austin.


Son style de numéro 9 à l'ancienne, capable de jouer dans l'axe, de prendre des coups et de marquer des buts, lui permettent de s'épanouir à Ipswich Town et de connaître la gloire. Il empile ainsi les buts et permet à son club de se classer à quatre reprises sur le podium de la First Division (2e en 1981 et en 1982, 3e en 1977 et en 1980) avec comme point d'orgue la victoire en Coupe de l'UEFA en 1981.


Parallèlement à son bon parcours à Ipswich, il découvre notamment la sélection nationale en mars 1977 pour une victoire 5-0 contre le Luxembourg, équipe contre laquelle il marquera son premier but en sélection le 12 octobre 1977 pour une victoire 2-0. Il totalisera 35 sélections jusqu'en mai 1985 (contre la Roumanie, pour les qualifications à la Coupe du Monde 1986) pour 13 buts inscrits (marquant son dernier but le 16 novembre 1983, contre le... Luxembourg, pour un match éliminatoire de l'Euro 1984). Il est à noter qu'il marque le troisième but de la victoire anglaise contre la France (3-1), le 16 juin 1982, pour le premier match des deux équipes à la Coupe du Monde en Espagne et ce juste après un doublé de Bryan Robson, son compère de l'attaque.


Cette période dorée s'arrête avec son transfert à Arsenal en février 1984 pour 150 000 £ et la perte progressive de sa place en équipe nationale due à l'émergence de joueurs comme Mark Hateley.


En 1986, il s'engage avec Portsmouth en Second Division. Malgré une accession parmi l'élite pour sa première saison, la deuxième saison est plus délicate. Il quitte ainsi Portsmouth en 1988 et de cette date-là à la fin de sa carrière professionnelle, en 1993, il évoluera sans trop de succès au sein de quelques clubs étrangers : en Australie (au Wollongong City), à Malte (au Naxxar Lions FC) et aux États-Unis (aux Capitals d'Albany et à San Francisco Bay, où il officiera aussi comme entraîneur-adjoint dans les deux clubs).


Il revient en 2003 aux États-Unis pour se consacrer pleinement à une carrière d'entraîneur-adjoint dans divers clubs avant de revenir en 2009 à Plymouth Argyle pour en devenir l'entraîneur principal. En 2013, il arrête sa carrière d'entraîneur après trois saisons passées au Canada, au Toronto FC.


Paul Mariner meurt le d'un cancer du cerveau[1].

PalmarèsModifier

En clubModifier

En Équipe d'AngleterreModifier

Distinctions individuellesModifier

StatistiquesModifier

Voici les statistiques détaillées de Paul Mariner.

Saison Club Championnat Coupe d'Angleterre Coupe de la Ligue Coupe
d’Europe
  Angleterre TOTAL
Division Matchs Buts Matchs Buts Matchs Buts Coupe Matchs Buts Matchs Buts Matchs Buts
1973-1974 Plymouth Argyle FC Third Division 41 14 3 2 6 1 - - - - - 50 17
1974-1975 Plymouth Argyle FC Third Division 45 20 3 1 2 0 - - - - - 50 21
1975-1976 Plymouth Argyle FC Second Divison 38 15 2 0 2 1 - - - - - 42 16
1976-1977 Plymouth Argyle FC Second Division 10 7 0 0 2 0 - - - - - 12 7
1976-1977 Ipswich Town FC First Division 28 10 3 3 0 0 - - - 2 0 33 13
1977-1978 Ipswich Town FC First Division 37 11 7 7 1 1 C3 6 3 3 1 54 23
1978-1979 Ipswich Town FC First Division 33 13 5 3 1 0 C2 5 1 - - 44 17
1979-1980 Ipswich Town FC First Division 41 17 3 3 2 0 C3 4 2 6 2 56 24
1980-1981 Ipswich Town FC First Division 36 13 7 3 4 4 C3 11 6 5 2 63 28
1981-1982 Ipswich Town FC First Division 25 8 2 0 5 1 C3 1 0 10 6 43 15
1982-1983 Ipswich Town FC First Division 37 13 3 0 1 0 C3 1 0 4 0 46 13
1983-1984 Ipswich Town FC First Division 23 12 1 0 4 2 - - - 3 2 31 16
1983-1984 Arsenal FC First Division 15 7 0 0 0 0 - - - - - 15 7
1984-1985 Arsenal FC First Division 36 7 3 2 2 0 - - - 2 0 43 9
1985-1986 Arsenal FC First Division 9 0 3 0 2 1 - - - - - 14 1
1986-1987 Portsmouth FC Second Division 33 5 - - - - - - - - - 33 5
1987-1988 Portsmouth FC First Division 23 4 - - - - - - - - - 23 4
TOTAL 510 156 45 24 34 11 - 28 12 35 13 652 216

Articles connexesModifier

Notes et référencesModifier

  1. « L'ancien international anglais Paul Mariner est mort à 68 ans », sur www.lequipe.fr, L'Équipe, (consulté le ).

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :