Paudex

commune suisse

Paudex
Paudex
Vue des bâtiments communaux de Paudex.
Blason de Paudex
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Drapeau du canton de Vaud Vaud
District Lavaux-Oron
Communes limitrophes Belmont-sur-Lausanne, Lutry, Pully
Syndic Farhad Kehtari
NPA 1094
No OFS 5588
Démographie
Gentilé Paudézien
Population
permanente
1 540 hab. (31 décembre 2020)
Densité 3 208 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 30′ 20″ nord, 6° 40′ 30″ est
Altitude 383 m
Superficie 0,48 km2
Divers
Langue Français
Localisation
Localisation de Paudex
Carte de la commune dans sa subdivision administrative.
Géolocalisation sur la carte : canton de Vaud
Voir sur la carte administrative du canton de Vaud
City locator 14.svg
Paudex
Géolocalisation sur la carte : Suisse
Voir sur la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Paudex
Géolocalisation sur la carte : Suisse
Voir sur la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Paudex
Liens
Site web www.paudex.ch
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Paudex est une commune suisse du canton de Vaud, située dans le district de Lavaux-Oron.

Vue aérienne (1960).

HydrographieModifier

La commune de Paudex se situe au bord du Léman et marque sa limite communale avec Pully par la Paudèze.

PopulationModifier

Gentilé et surnomModifier

Les habitants de la commune se nomment les Paudéziens.

Ils sont surnommés les Peaux-d'âne[3],[4].

MonumentsModifier

IndustrieModifier

Des mines de charbon, dites de la Paudèze, ont été exploitées du XVIIIe siècle à la Deuxième Guerre mondiale. Dès 1709, Eirini d'Eirinis[6], un prospecteur et minéralogiste grec très actif en Suisse, s'intéresse au charbon de Paudex et obtient une concession qu'il partage avec Isaac de Loys[7]. Ce dernier fonde alors une société qui prendra le nom de Houillière de Paudex. Il en poursuit l'exploitation jusqu'à sa mort en 1733[8].

À l'aube du XXe siècle, l'exploitation reprend sur une tout autre échelle pour alimenter la région en combustible durant les deux guerres mondiales. Le bassin de la Paudèze et Oron livre 1 500 tonnes de houille au cours de la Première Guerre mondiale et les dix mines rouvertes entre Paudex et Oron, durant le second conflit mondial, en donneront 95 000 tonnes[8].

La localité a également connu une verrerie au XVIIIe siècle[9].

PersonnalitésModifier

Employeurs principauxModifier

ManifestationsModifier

  • Bal du petit Nouvel-An (en janvier) ;
  • Loto des écoles en faveur des camps de ski (fin novembre) ;
  • Fête à Paudex (en juin) ;
  • Fête Nationale chaque 1er août au port ;
  • Fête des Vendanges de Lutry (en septembre), à laquelle la commune de Paudex est associée.

Notes et référencesModifier

  1. « Bilan démographique selon le niveau géographique institutionnel », sur Office fédéral de la statistique (consulté le )
  2. « Portraits régionaux 2021: chiffres-clés de toutes les communes », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le ).
  3. « Paudex : Alphabet des communes vaudoises », sur Feuille des avis officiels du canton de Vaud (consulté le )
  4. Charles Roux, Noms et sobriquets des Vaudois, Yens-sur-Morges, Cabédita, , 129 p. (ISBN 2-88295-339-9), p. 73
  5. [PDF]Serge Voruz, « Paudex, coq et marais », Le Coquadit, no 9,‎ , p. 1 (lire en ligne)
  6. Marc Weidmann, « Eirinis, Eirini d’ » dans le Dictionnaire historique de la Suisse en ligne, version du .
  7. Alexandre Pahud, « Loys, Isaac (de Bochat) » dans le Dictionnaire historique de la Suisse en ligne, version du .
  8. a et b Claude Cantini, « Le charbon vaudois : une tentative de synthèse (1709-1947) », Revue historique vaudoise, vol. 124,‎ , p. 11-128 (ISSN 1013-6924).
  9. André Schmutz, « Paudex » dans le Dictionnaire historique de la Suisse en ligne, version du .

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :