Patrick Roy (animateur)

animateur de radio et de télévision français (1952-1993)

Patrick Roy
Nom de naissance Patrick Boyard
Date de naissance
Lieu de naissance Niort (France)
Date de décès (à 40 ans)
Lieu de décès Villejuif (France)
Nationalité Drapeau de la France Française
Langue Français
Années d'activité 1977 à 1992
Émissions Vanille Fraise
Succès fous
Intervilles
Le Juste Prix
Une famille en or
Radio RMC
Chaîne TF1

Patrick Boyard, connu sous le pseudonyme de Patrick Roy, est un animateur de radio et de télévision français né le à Niort (Deux-Sèvres) et mort le à Villejuif (Val-de-Marne).

CarrièreModifier

En 1976, Patrick Roy sort diplômé de l'École française d'attachés de presse (ÉFAP).

De 1977 à 1992, il anime les émissions Vanille Fraise, Passé-Présent, Destination bonheur et Bienvenue à bord sur la radio RMC. Parallèlement, il apparaît en 1982 dans l'émission de Michel Fugain Fugues à Fugain sur TF1 où il anime la séquence « Teenager » où des jeunes viennent parler de nouveaux chanteurs[1], puis dans Cadence 3 sur FR3 aux côtés de Guy Lux.

En 1985, il interprète une chanson intitulée J'veux tout ça.

En 1987, il rejoint TF1. Il remplace par intermittences Éric Galliano dans Les Grandes Oreilles puis il anime L'affaire est dans le sac d' à . Il devient ensuite très populaire en animant sur TF1 les jeux Le Juste Prix de jusqu'en et Une famille en or de à . De 1990 à 1992, il présente avec ses amis Philippe Risoli et Christian Morin l'émission Succès fous, émission de variétés dans laquelle sont invitées de nombreuses stars de la chanson et donnant l'occasion aux trois animateurs de se mettre en scène dans des mini-sketchs.

Durant l'été 1991, il retrouve Philippe Risoli et Guy Lux dans Intervilles. Il est apparu avec d'autres personnalités de TF1 dans la comédie musicale Le cadeau de Noël en 1991.

En 1992, dans le jeu Une famille en or, il a été victime d'un canular organisé par Patrick Sébastien, déguisé en candidat qui le prend à partie durant le jeu. Il fait partie des nombreuses stars (surtout des animateurs et animatrices de TF1) piégées par Patrick Sébastien dans l'émission Le Grand Bluff diffusée le sur TF1.

Avec le médecin Hervé Boissin, il écrit un livre de vulgarisation sur la santé : La Santé en questions, soyez votre premier médecin, paru aux éditions Michel Lafon en 1992.

MortModifier

CirconstancesModifier

En , atteint d'un cancer, il doit entrer à l'hôpital. Philippe Risoli le remplace à partir du à l'antenne dans Le Juste Prix tandis que Bernard Montiel (animateur de Vidéo Gag à cette époque) prend sa succession aux commandes d'Une famille en or.

Il meurt à Villejuif dans le Val-de-Marne, le d'un cancer des os. Il est inhumé à Saint-Benoît dans la Vienne où habitent ses parents.

HommagesModifier

TF1 lui rend hommage dans les journaux de 13 h et de 20 h, qui réaliseront la plus forte audience de toute l'année 1993[2].

TF1 rediffuse durant l'été 1993 les numéros de Succès fous[3].

Sous forme d'hommage et en souvenir de leur enfant, les parents de Patrick Roy publient un livre intitulé Patrick Roy : par Colette et Pierre Boyard, ses parents, et préfacé par Jean-Pierre Foucault. Celui-ci reprend l'histoire de leur fils, de son enfance à son ascension professionnelle[4].

Animateur émissions de télévisionModifier

Parcours à la radioModifier

  • 1977-1992 : animateur des émissions Vanille Fraise, Passé-Présent, Destination bonheur et Bienvenue à bord sur la radio RMC

Notes et référencesModifier

  1. Télé 7 Jours no 1 128, semaine du 9 au 15 janvier 1982, page 33. Programmes du samedi 9 janvier 1982 sur TF1. La séquence dure quinze minutes.
  2. (fr) « Patrick Roy », sur toutelatele.com (consulté le 17 août 2010).
  3. (fr) « Le filon du cancer de Patrick Roy », sur humanite.fr, .
  4. Colette Boyard et Pierre Boyard (préf. Jean-Pierre Foucault), Patrick Roy : par Colette et Pierre Boyard, ses parents, Paris, Hachette et éd. Carrère, , 188-[16] p., 24 cm (ISBN 2-01-237002-0, notice BnF no FRBNF35655619).

Liens externesModifier