Patrick Murray d'Ochtertyre

homme politique écossais
Patrick Murray
Fonctions
Membre de la Chambre des lords
Membre du 4e Parlement du Royaume-Uni
4e Parlement du Royaume-Uni (d)
Membre du 3e Parlement du Royaume-Uni
3e Parlement du Royaume-Uni (d)
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 66 ans)
Nationalité
Formation
Activité
Père
William Murray (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
Augusta Mackenzie (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Lady Mary Anne Hope (d) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Peter Murray (d)
William Keith Murray (en)
John Murray-Gartshore (d)
Charlotte Elizabeth Murray (d)
Georgina Murray (d)
George Murray (d)
Mary Murray (d)
Henry Dundas Murray (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Distinction
Titre honorifique
Sir

Sir Patrick Murray d'Ochtertyre, 6e baronnet FRSE (-) est un avocat écossais, propriétaire foncier et homme politique, député d'Édimbourg de 1806 à 1812 et baron de l'Échiquier en 1820. Il est parfois appelé Sir Peter Murray.

BiographieModifier

Il est né à Ochtertyre House le , le fils aîné de Lady Augusta Mackenzie, la fille de George Mackenzie (3e comte de Cromartie) (en), et son mari William Murray d'Ochtertyre [1]. Il fait ses études au lycée d'Édimbourg puis étudie le droit à l'Université de Glasgow et à l'Université d'Édimbourg. Il est devenu avocat en 1793.

Il est capitaine des Volontaires d'Édimbourg de 1797 à 1803, et capitaine de la Brigade de Perthshire en 1800. En 1803, il devient lieutenant-colonel commandant des Strathearn Volunteers et en 1808, lieutenant-colonel de la milice du Perthshire [2].

En 1796, il est élu membre de la Royal Society of Edinburgh. Ses proposants étaient le révérend James Finlayson, James Gregory et John Playfair [3]. En 1799, il est nommé Remembrancer à l'échiquier à vie. En 1800, à la mort de son père, il devient 6e baronnet d'Ochtertyre.

Il est devenu député d'Edimbourg en 1806 sur la recommandation de Lord Melville, mais a démissionné en 1812 avant la fin de la législature. Il est secrétaire du Board of Control de 1810 à 1812, qui en fait le principal responsable à Londres des affaires indiennes. Il est baron de l'Écossais écossais de 1820 à sa mort, le .

FamilleModifier

En , il épouse Lady Mary Ann Hope (décédée en 1838), fille de John Hope (2e comte de Hopetoun) et de sa troisième épouse. Ils ont eu huit enfants, dont William Keith Murray et Henry Dundas Murray [4]. Son fils Patrick Murray (1812-1889) était avocat.

Son frère était le lieutenant-général Sir George Murray [5].

Son portrait gravé par Thomas Goff Lupton est détenu par la Scottish National Portrait Gallery. Il est basé sur un portrait à l'huile original de Sir John Watson Gordon [6].

RéférencesModifier

  1. « Person Page », thepeerage.com (consulté le )
  2. « MURRAY, Sir Patrick, 6th Bt. (1771-1837), of Ochtertyre, Perth. », History of Parliament Online (consulté le )
  3. Biographical Index of Former Fellows of the Royal Society of Edinburgh 1783–2002, The Royal Society of Edinburgh, (ISBN 0 902 198 84 X, lire en ligne)
  4. « Person Page », thepeerage.com (consulté le )
  5. « Patrick Murray (1771 - 1846) - Genealogy », geni.com (consulté le )
  6. https://www.nationalgalleries.org/art-and-artists/35894/sir-patrick-murray-ochtertyre-1771-1837?artists[25231]=25231&search_set_offset=9