Patriarcat melkite catholique d'Antioche

juridiction catholique à Antioche, Turquie

Patriarcat d'Antioche des Melkites catholiques
(la) Patriarchatus Antiochenus Melchitarum
Image illustrative de l’article Patriarcat melkite catholique d'Antioche
Informations générales
Type de juridiction Patriarcat catholique (d)
Église Église catholique
Église sui iuris Église grecque-catholique melkite
Création
Cathédrale Cathédrale Notre-Dame-de-la-Dormition de Damas
Rite liturgique Rite byzantin
Direction actuelle
Pape François
Patriarche Joseph Absi
Plus haute juridiction Saint-Siège
Population 1 000 000 hab. ()
Population catholique 20 000 fidèles ()
Localisation
Siège Damas
Pays Syrie
Site web
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org
Site web www.pgc-lb.org

Le Patriarcat melkite catholique d'Antioche est le siège du Patriarche de l'Église grecque-catholique melkite (catholiques orientaux, de rite byzantin). Il a été constitué en 1724, lorsqu'une partie de l'Église orthodoxe d'Antioche a retrouvé la communion avec Rome, devenant ainsi une Église catholique orientale, tandis que le reste de l'ancien Patriarcat s'est maintenu et se maintient encore en pleine communion avec le reste de l'Église orthodoxe orientale.

Le titre complet du patriarche grec-catholique melkite d'Antioche est Patriarche d'Antioche et de Tout l'Orient, d'Alexandrie et de Jérusalem de l'Église grecque-catholique melkite, incorporant les deux autres patriarcats titulaires de cette Église[1].

Son siège archiépiscopal est la Cathédrale de la Dormition de la Vierge (en arabe: كاتدرائية سيدة النياح للروم الملكيين في دمشق ) à Damas (Syrie). Le pape Jean-Paul II lui a rendu visite en 2001.

L'Église grecque-catholique melkite est l'une des cinq Églises qui s'inscrivent dans la lignée du siège d'Antioche initial. L'existence de l'Église grecque-catholique melkite remonte jusqu'à l'apôtre Pierre, dans une succession apostolique reconnue par les catholiques et par les orthodoxes. Cette prétention est admise par le Saint-Siège et n'est pas contestée par les deux autres Églises orientales catholiques qui prétendent elles aussi avoir pour origine l'ancien siège d'Antioche, à savoir l'Église maronite[2] et l'Église catholique syriaque[3], dirigées l'une comme l'autre par un "Patriarche d'Antioche".

Province et archidiocèseModifier

Le Patriarche est également titulaire du siège métropolitain d'une province ecclésiastique "vide", sans diocèses suffragants, qui ne recouvre que l'Archéparchie métropolitaine de Damas (des Melkites) / Damasco (en italien de Curie) / Dimašq / Aš-Šām / Damascen(us) Græcorum Melkitarum (en latin). Comme le Patriarcat, ce siège ne relève, à Rome, que de la Congrégation pour les Églises orientales.

En 2014, il desservait pastoralement 3 000 catholiques répartis dans 8 paroisses et 1 mission, avec 9 prêtres (6 diocésains, 3 religieux), 3 diacres, 33 religieux (3 frères, 30 sœurs) et 10 séminaristes.

Patriarcats titulaires d'Alexandrie et de JérusalemModifier

Dans le prolongement des patriarcats melkites précédents de ces anciens sièges, il existe deux patriarcats titulaires qui ne sont toutefois que de simples titres portés par le patriarche d'Antioche (avec des homologues catholiques résidents) :

Patriarches melkites grecs-catholiques d'Antioche, d'Alexandrie et de JérusalemModifier

Lors de la vacance du Patriarcat (comme ce fut le cas après la démission de Grégoire III Laham en 2017), l'évêque du synode permanent le plus ancien dans l'ordre épiscopal exerce la fonction d'administrateur en chef de l'Église grecque-catholique melkite.

  • Cyril VI Tanas (né en Syrie) (01/10/1724 – mort le 08/07/1759)
  • Athanase IV Jawhar ([Jaouhar]) (né en Syrie), premier mandat (19/07/1759 – 01/08/1760), puis éparque (évêque) de Saida des Melkites (Liban) (1761 – 05/05/1788 voir ci-dessous)
  • Maximos II Hakim (né en Syrie), de l'Ordre basilien chouérite (B.C.) (01/08/1760 – mort le 15/11/1761); auparavant Archéparque (archevêque) d'Alep des Melkites (Syrie) (1732 – 01/08/1760)
  • Théodose V Dahan (né en Syrie), B.C. (24/12/1761 – mort le 10/04/1788), précédemment Archéparque métropolitain de Beyrouth des Melkites (Liban) (1736 – 24/12/1761)
  • Athanase IV Jawhar, deuxième mandat (voir ci-dessus 05/05/1788 – mort le 02/12/1794)
  • Cyril VII Siaj (né en Syrie) (11/12/1794 – mort le 06/08/1796), auparavant Archevêque métropolitain de Bosra des Melkites (Syrie) (1763 – 11/12/1794)
  • Agapius II Matar (né en Syrie), B. S. (11/09/1796 – 02/02/1812), auparavant supérieur général de l'Ordre basilien du Très Saint Sauveur (B.S., appelés pères salvatoriens) (1789 – 1795), Éparque (Évêque) de Saïdā des Melkites (Liban) (1795 – 11/09/1796)
  • Ignace IV Sarrouf (né en Syrie) (1812)
  • Athanase V Matar (né en Syrie) (1813)
  • Macaire IV Tawil (né en Syrie) (1813-1815)
  • Ignace V Qattan (né en Syrie) (1816-1833)
  • Maximos III Mazloum (né en Syrie) (1833-1855)
  • Clément Bahouth (né en Égypte) (1856-1864)
  • Grégoire II Youssef-Sayur (né en Égypte) (1864-1897)
  • Pierre IV Jaraijiry (né au Liban) (1898-1902)
  • Cyril VIII Geha (né en Syrie) (1902-1916)
    • vacant (1916-1919)
  • Démétrius Ier Qadi (né en Syrie) ()
  • Cyril IX Moghabghab (né au Liban) ()
  • Maximos IV Sayegh (né en Syrie) ()
  • Maximos V Hakim (né en Égypte) ()
  • Grégoire III Laham (né en Syrie) ()
  • Youssef Ier Absi (né en Syrie) ( – présent)

Évêques auxiliaires du siège d'AntiocheModifier

  • Évêque auxiliaire: François Abou Mokh, B.S. (1996 – 07/27/1998)
  • Évêque auxiliaire: Isidore Battikha, B.A. (66) (25/08/1992 – 09/02/2006)
  • Évêque auxiliaire: Jean Mansour, S.M.S.P. (19/08/1980 – 1997)
  • Évêque auxiliaire: François Abou Mokh, B.S. (1978.02.07 – 1992)
  • Évêque auxiliaire: Élias Nijmé, B.A. (16/08/1971 – 07/02/1978)
  • Évêque auxiliaire: Saba Youakim, B.S. (09/09/1968 – 15/10/1970)
  • Évêque auxiliaire: Nicolas Hajj (30/07/1965 – 03/11/1984)
  • Évêque auxiliaire: Néophytos Edelby, B.A. (24/12/1961 – 06/03/1968)
  • Évêque auxiliaire: Pierre Kamel Medawar, S.M.S.P. (13/03/1943 – 1969)

GalerieModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

Sources et liens externesModifier