Passeport (cheval)

étalon Trotteur français
Passeport
La victoire de Passeport (à gauche), drivé par Alexandre Finn, dans le Prix d'Amérique 1924, devant Ré Mac Grégor et Roi Albert.
Informations
Espèce
Couleur
Sexe
Date de naissance
Lieu de naissance
Père
Helder (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
Hermione (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfant

Passeport (né en 1915) est un cheval de course de race Trotteur français, connu pour avoir remporté le Prix d'Amérique en 1923 et 1924. En 1922, il est rétrogradé à la troisième place au Prix d'Amérique pour avoir changé de ligne.

Il s'avère un excellent reproducteur, donnant naissance entre autres à Amazone B et Nébuleuse V.

Histoire modifier

D'après Jean-Pierre Reynaldo, Passeport est l'un des meilleurs trotteurs français des années 1920[1].

Il naît en 1915 à l'élevage de Léon Clerc, en Seine-Inférieure[1]. Il court initialement sous les couleurs de son éleveur, dans le contexte difficile de la Première Guerre mondiale, aussi bien attelé que monté[1]. Dans sa rétrospective des épreuves et courses au trot pendant la guerre, La France chevaline cite pour la première fois Passeport dans l'épreuve chronométrée d'Argentan du 18 septembre 1918, dans laquelle le cheval est crédité du temps modeste de 3' 19" 4/5 (soit une réduction kilométrique de 1' 39" 9/10), drivé par Olivier[2]. Il se classe cinquième du Prix d'Essai le lendemain, puis quatrième du Prix de l'Ourcq le surlendemain, deux courses disputées au trot monté avec pour jockey le même Olivier[3].

Description modifier

Passeport est un étalon de robe bai-brun, inscrit au stud-book du Trotteur français[4].

Palmarès modifier

 
Victoire de Passeport dans le Prix de Belgique 1924 (Le Sport universel illustré du 8 février 1924).
  • Prix de Bagnoles 1920 (Vincennes, 8 000 FRF (7 944,72 EUR2019))
  • Prix de Sémallé 1920 (Vincennes, 8 000 FRF (7 944,72 EUR2019))
  • Prix Narquois 1920 (Vincennes, 8 000 FRF (7 944,72 EUR2019))
  • Prix d'Angleterre 1921 (Vincennes, 15 000 FRF (17 024,4 EUR2019))
  • Prix de Belgique 1922, 1923, 1924 (Vincennes, 30 000 FRF (31 779 EUR2019)), 1926 (60 000 FRF (39 723,6 EUR2019))
  • Prix d'Amérique 1923, 1924 (Vincennes, 75 000 FRF (70 100,25 EUR2019))
  • Prix de Copenhague 1924 (Vincennes, 20 000 FRF (18 693,4 EUR2019))
  • Prix d'Italie 1925 (Vincennes, 20 000 FRF (17 655 EUR2019))
  • Prix du Merlerault 1925 (Vincennes, 25 000 FRF (22 068,75 EUR2019))

Origines modifier

Passeport est un fils de l'étalon Trotteur français Helder et de la jument Trotteur français Hermione, par Alérion[4]. Il est consanguin sur Fuschia qui apparaît deux fois parmi ses ascendants en 3e génération, et une fois en 4e génération[5].

Descendance modifier

D'après Reynaldo, Passeport est un reproducteur remarquable[5].

Il est le père de la fameuse Amazone B, grande trotteuse française de l'entre-deux-guerres[6].

Notes et références modifier

  1. a b et c Reynaldo 2015, p. 140.
  2. La France chevaline sur Gallica, 17 décembre 1918.
  3. La France chevaline sur Gallica, 4 janvier 1919.
  4. a et b « Informations générales de Passeport », sur infochevaux.ifce.fr, Institut français du cheval et de l'équitation (consulté le ).
  5. a et b Reynaldo 2015, p. 141.
  6. Reynaldo 2015, p. 63.

Bibliographie modifier

  • [Reynaldo 2015] Jean-Pierre Reynaldo, Le trotteur français : histoire des courses au trot en France des origines à nos jours, Panazol, Lavauzelle-Graphic Éditions, , 428 p. (ISBN 978-2-7025-1638-6 et 2-7025-1638-6)