Pascal Dibie

ethnologue français

Pascal Dibie, né le à Paris, est un ethnologue français[1].

Pascal Dibie
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (71 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Directeur de thèse
Distinction

Parcours académiqueModifier

Il devient maître de conférences en ethnologie à l'Université Paris 7 Diderot en 1987. La même année, il est le dernier lauréat du prix Henri-Dumarest de l'Académie française pour son ouvrage "Ethnologie de la chambre à coucher".

Bibliographie non exhaustiveModifier

  • Traditions de Bourgogne, Marabout, 1978, 191 p.
  • Le village retrouvé, ethnologie de l'intérieur (1979)
  • Les découpeurs de mondes, Grasset (1985)
  • Ethnologie de la chambre à coucher (1987)
  • Les pieds sur terre (1987 - avec André-Georges Haudricourt)
  • Mythes et quotidienneté du monde moderne, thèse de doctorat en ethnologie, sous la direction de Serge Moscovici, Université Paris VII, 1992.
  • Ethnosociologie des échanges interculturels (1998 - avec Christoph Wulf (en))
  • La tribu sacrée, ethnologie des prêtres[2] (1993, 2004)
  • La passion du regard, essai contre les sciences froides[3] (2000)
  • Rêves d'Amazonie (2005 - avec Michel Le Bris)
  • Le village métamorphosé, révolution dans la France profonde[4],[5],[6] (2006)
  • De la construction du racisme (2008)
  • Ethnologie de la porte (2012) [7],[8],[9]

Notes et référencesModifier

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier