Parti des citoyens libres

Parti politique tchèque

Parti des citoyens libres
(cs) Strana svobodných občanů
Image illustrative de l’article Parti des citoyens libres
Logotype officiel.
Présentation
Président Tomáš Pajonk
Fondation
Siège Perucká 2196/14 120 00 Prague
Positionnement Droite
Idéologie Libéralisme
Libertarianisme
Libertarianisme conservateur
Libéral-conservatisme
Klausisme
Euroscepticisme
Affiliation européenne ADDE (obs.)
Groupe au Parlement européen ELDD
Affiliation internationale Alliance internationale des partis libertariens
Interlibertariens
Couleurs Vert et blanc
Site web svobodni.cz
Représentation
Députés
0  /  200
Sénateurs
0  /  81
Député européen
0  /  21

Le Parti des citoyens libres (en tchèque : Strana svobodných občanů, Svobodní) est un parti politique tchèque d'idéologie libertarienne et eurosceptique[1]. Il a été fondé en 2009 par Petr Mach, un économiste et ancien membre du Parti démocratique civique.

Programme, propositions et idéesModifier

Le parti peut aisément être qualifié de libertarien puisqu'il est opposé à une forte implication du gouvernement dans l'économie[2],[3] et dans la vie privée des citoyens[4]. Il est opposé à la centralisation du pouvoir politique et pense que la réduction des effectifs du gouvernement ferait diminuer la corruption. Hostile au modèle de l'État-providence, il souhaite restreindre les redistributions de richesses de l'État et abaisser les taux d'imposition[3],[5]. Les membres du parti sont des partisans du libre marché et souscrivent pour la plupart à l'école autrichienne d'économie. Ils militent pour l'adoption d'un amendement constitutionnel interdisant l'adoption d'un budget déficitaire[5].

DirigeantsModifier

Résultats électorauxModifier

Chambre des députésModifier

Année Voix % Rang Sièges
2010 38 897 0,74 12e
0  /  200
2013 122 564 2,46 10e
0  /  200
2017 79 229 1,56 10e
0  /  200

Parlement européenModifier

Année Voix % Rang Sièges Groupe
2009 29 846 1,27 11e
0  /  22
2014 79 540 5,24 7e
1  /  21
ELDD
2019 15 492 0,65 13e
0  /  21

Notes et référencesModifier

  1. (cs) Miroslav Návrat, Strana svobodných občanů z hlediska politických idejí, Brno, Université Masaryk, , 43 p. (lire en ligne)
  2. Zjednodušení práce
  3. a et b Svobodní chtějí rušit daně
  4. Významná redukce byrokracie
  5. a et b Státní zadlužování musí skončit