Parti communiste allemand

Parti communiste allemand
(de) Deutsche Kommunistische Partei
Image illustrative de l’article Parti communiste allemand
Logotype officiel.
Présentation
Président Patrik Köbele (en)
Fondation
Siège Hoffnungstraße 18, 45127 Essen, Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Mouvement de jeunesse Jeunesse des travailleurs socialistes allemands (en)
Journal Unsere Zeit (en)
Positionnement Extrême gauche
Idéologie Communisme
Marxisme-léninisme
Affiliation internationale Rencontre internationale des partis communistes et ouvriers
Séminaire communiste international (défunte)
Adhérents 3 500 (2017)[1]
Couleurs Rouge
Site web www.dkp.de

Le Parti communiste allemand (en allemand : Deutsche Kommunistische Partei, abrégé en DKP) est un parti politique allemand d'orientation communiste et marxiste fondé en 1968 en Allemagne de l'Ouest, à la suite de la levée de l'interdiction[réf. nécessaire] qui avait frappé en 1956 le Parti communiste d'Allemagne (KPD). Le DKP, officiellement classé à l'extrême gauche en vertu de la Loi fondamentale de la République fédérale d'Allemagne, a toujours été un parti marginal en Allemagne de l'Ouest : le soutien financier de l'Allemagne de l'Est lui a cependant permis de bénéficier d'une visibilité disproportionnée par rapport à son électorat[2]. Il a obtenu son meilleur score (3,1 %) à l'élection du Landtag de Brême en 1971. Il compte un membre dans le Landtag de Basse-Saxe, scissionniste du parti Die Linke, sur la liste duquel il a été élu.

Le Parti communiste allemand a eu le statut d'observateur au sein du Parti de la gauche européenne[3] mais l'a quitté en 2016[4].

Le DKP publie un hebdomadaire, Unsere Zeit (Notre temps), « Sozialistische Wochenzeitung » (Journal hebdomadaire socialiste)[5].

Lors des élections fédérales de 2013, le DKP a obtenu 1 699 voix à l'échelle nationale[6].

Le , les délégués du 21e congrès du DKP ont voté la sortie du Parti de la gauche européenne (à 99 voix contre 52). Le parti entend par là mettre l'accent sur le travail de fond avec les partis communistes.

Articles connexesModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Bundestagswahl: 42 Parteien sind dabei », sur Tagesschau, (consulté le 1er mars 2018)
  2. José Gotovitch, Pascal Delwit et Jean-Michel De Waele, L'Europe des communistes, Complexe, 1992, page 258
  3. (fr) (en) Rubrique Partis observateurs du site Web de la Gauche européenne.
  4. http://news.dkp.suhail.uberspace.de/2016/03/dkp-verlaesst-europaeische-linkspartei/
  5. (de) Page d'accueil du site Web d'Unsere Zeit.
  6. (en) « Preliminary result of the elections to the 18thGerman Bundestag », sur bundeswahlleiter.de

Lien externeModifier