Palais des sports de Lyon

bâtiment lyonnais

Le palais des sports de Lyon, est une salle polyvalente lyonnaise, située dans le quartier de Gerland.

Palais des sports de Lyon
Image dans Infobox.
Présentation
Type
Architecte
Louis Weckerlin
Construction
1960-1962
Ouverture
Usage
Aréna, centre de vaccination contre le Covid-19 en France (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Localisation
Pays
Commune
Lyon
Adresse
350 Avenue Jean Jaurès 69007 Lyon
Accès et transport
Stationnement
Parkings gratuits
Coordonnées
Palais des sports
Palais des sports de Lyon


Sa capacité maximale d’accueil est de 7 999 personnes selon sa configuration[1]. S'y ajoute une salle annexe, le petit Palais des Sports, qui accueille principalement les équipes de Volley-ball (ASUL Lyon Volley-Ball).

Le Palais des Sports accueille les 19 et et les 12 et Mylène Farmer durant sa tournée Mylenium Tour de Mylène Farmer, du fait de l'indisponibilité de la halle Tony-Garnier alors en travaux.

Ce site est desservi par la station de métro station « Stade de Gerland ».

ConstructionModifier

La construction du Palais des Sports a commencé au mois de , et s'est terminée en . Il a été construit par la ville de Lyon sous l’impulsion de son Maire, Louis Pradel.

Il a été inauguré le par Maurice Herzog (haut-commissaire à la Jeunesse et aux Sports) en présence de Roger Ricard, préfet du Rhône, de Louis Pradel, maire de Lyon, et du conseil municipal, ainsi que de Louis Weckerlin, architecte en chef de la ville.

Caractéristiques techniquesModifier

Le Palais des SportsModifier

Une surface de piste ovale et modulable jusqu’à 2 400 m2 (en fonction de la configuration installée), permet de réaliser différents types de manifestations allant de la configuration de salle de sports, de salle de spectacle et de concert, à celle de salle d’exposition...

La capacité du grand Palais des Sports est de 7 426 spectateurs, qui varie selon les configurations.

Le Grand Palais est également équipé de vestiaires, sanitaires, bureaux organisation, salle de réunion, salle de presse, tribune de presse de 54 places, loges VIP de 190 places au 1er étage et de 128 places au 2e étage.

Un espace privatif au 2e étage comprend deux salles de réception, de 50 m2 et 300 m2.

Le petit Palais des SportsModifier

Il dispose d'un terrain de dimension 40 × 20 m, de gradins fixes et de tribunes pouvant accueillir jusqu'à 1 266 spectateurs, de vestiaires et de sanitaires.

Événements sportifsModifier

Événements culturelsModifier

  • Concerts :  Pink Floyd[2],Queen, Genesis, AC-DC, Kiss, Iron-Maiden, The Cure, Led Zeppelin[a], Mylène Farmer, Francis Cabrel, Rugby music live (NRJ Tour), Foot Concert…
  • Théâtre :  Les Célestins « hors les murs », le Théâtre du Soleil, Compagnie CALA opérette…
  • Comédies musicales : Notre Dame de Paris, Starmania…
  • Événementiel : élection Miss France, Forum de l’emploi, Lotos, Gymnic show, Mondial show dance, Cabaret Crazy Horse, E-sports games, brocante Notre Dame des sans-abris, forum pour les comités d'entreprise, Festival Unlimitech sports et technologies…
  • Autres : meeting de François Hollande pour l'élection présidentielle de 2012[3],[4], centre de dépistage municipal puis vaccinodrome des HCL pendant l'épidémie de Covid-19[5].

Galerie photosModifier

AccèsModifier

  • 350 Avenue Jean Jaurès, 69007 Lyon.
  • Métro ligne B - arrêt « Stade de Gerland »
  • Bus ligne S3 - arrêt « Université Lyon 1 - Gerland »
  • Parking : gratuit et à proximité du Palais des Sports, nombre de places en fonction des autres manifestations présentes sur le site de Gerland.

Articles connexesModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Pendant les années 1972-1973, elle était devenue la grande salle de concerts pop/rock. Led Zeppelin(1973), Rolling Stones, Pink Floyd, Deep Purple et bien d'autres groupes y ont joué.

RéférencesModifier

  1. « Descriptif du Palais des Sports », sur lyon.fr, Mairie de Lyon (consulté en À préciser).
  2. (en) « Atom Heart Mother World Tour », dans Wikipedia, (lire en ligne)
  3. Lucie Blanchard, « Meeting d'Hollande à Lyon : contre "la finance folle" et "les privilèges" | », sur www.lyoncapitale.fr, (consulté le 11 janvier 2021)
  4. « Les coulisses du meeting de François Hollande à Lyon », sur Lyonmag.com, (consulté le 11 janvier 2021)
  5. Léa Meyer, « Lyon - Covid-19 : le Palais des sports de Gerland devient un centre de dépistage », sur www.lyoncapitale.fr, (consulté le 11 janvier 2021)