Ouvrir le menu principal

La Paix de Terrer, connue également comme la Paix de Deza ou Paix de Deça[1] est un accord est signé à Deza[2] (royaume de Castille) et à Terrer (royaume d'Aragon) les 13 et [3], entre Pierre Ier de Castille le Cruel et Pierre IV d'Aragon le Cérémonieux à la fin de la guerre des Deux Pierre.

Sommaire

ContenuModifier

Pierre Ier de Castille accède aux demandes de Guy de Boulogne et des négociations s'ouvrent entre Bernard II de Cabrera qui représente la couronne d'Aragon et Juan Alfonso de Mayorga et Men Rodríguez de Biedmade qui représentent la couronne de Castille.

Les châteaux et places conquises sont restitués, les prisonniers sont libérés et les contentieux sur Alicante et Almazán levés.

L'accord constitue une trêve, car en septembre 1362, la couronne de Castille reprend les hostilités.

Notes et référencesModifier

(ca) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en catalan intitulé « Pau de Terrer » (voir la liste des auteurs).
  1. Ferran Valls i Taberner, Ferran Soldevila, Història de Catalunya [1]
  2. Article de la Gran Enciclopèdia Catalana
  3. Jordi Bolòs, Diccionari de la Catalunya medieval (ss. VI-XV). Edicions 62, Col·lecció El Cangur / Diccionaris, núm. 284. Barcelone, avril 2000. (ISBN 84-297-4706-0), plana 100.

Voir aussiModifier

Article connexeModifier

Lien externeModifier