PSO J318.5-22

planète extrasolaire libre
PSO J318.5-22
Description de cette image, également commentée ci-après
PSO J318.5-22 par Pan-STARRS 1.
Données d'observation
(époque J2000.0)
Ascension droite 21h 14m 08,026s
Déclinaison −22° 51′ 35,84″
Constellation Capricorne (constellation)

Localisation dans la constellation : Capricorne

(Voir situation dans la constellation : Capricorne)
Capricornus IAU.svg
Caractéristiques
Type spectral L7
Indice J-K 2,84
Astrométrie
Distance 24,6 ± 1,4 pc (∼80,2 a.l.)
Magnitude absolue −4,42 ± 0,06 magnitude bolométrique
Caractéristiques physiques
Masse 6,5+1,3
−1,0
MJ
0,006 M
Rayon 1,530 RJ
0,154 R
Gravité de surface (log g) 3,86+0,1
−0,008
Température 1 160+30
−40
 K
Âge 12 × 108 +8
−2
 a

Autres désignations

2MASS J21140802-2251358,
PSO J318.5338-22.8603,
TIC 24266526,
WISE J211408.13-225137.3

PSO J318.5-22, de son nom complet PSO J318.5338−22.8603, est un objet libre de masse planétaire, possiblement une planète, découverte le et confirmée en 2013, située à 84 années-lumière de la Terre. C'est une planète jeune et gazeuse, formée il y a 12 millions d'années. Découverte à l'aide du Pan-STARRS1, utilisé pour l'observation des naines brunes, PSO J318.5-22 s'en est différenciée par son spectre très rouge.

Type d'astreModifier

Les astres isolés sont en général des naines brunes, mais depuis les premières identifications d'objets errants dans l'espace, une partie de ces astres se sont révélés êtres des planètes gazeuses du type de Jupiter et de masse comparable. Une théorie émise en 2011 serait que ces planètes auraient été éjectées de leur système d'origine, les techniques actuelles si elles permettent d'observer des naines ou des géantes gazeuses ne permettent pas de détecter de plus petites planètes comme la Terre[1].

PSO J318.5-22 ne possède pas toutes les caractéristiques d'une naine brune, ce qui laisserait supposer qu'elle est une géante gazeuse comme Jupiter[2], ce qui reste à confirmer, étant donné que l'état des connaissances montre une ambiguïté persistante entre les naines brunes et les géantes gazeuses du fait des ressemblances de spectre et de couleur dans de multiples cas[3].

Caractéristiques principalesModifier

La proximité de PSO J318.5-22 à la Terre est unique, les objets errants dans l'espace ayant jusque-là été typiquement détectés entre 10 000 et 20 000 années-lumière[2]. C'est en outre un astre exceptionnellement rouge sans doute du fait d'une faible gravité générant une atmosphère très poussiéreuse ; c'est l'un des objets errants les moins massifs (connus) dans le voisinage du système solaire[3].

La cinématique mesurée par l'équipe ayant découvert l'astre indique que PSO J318.5-22 appartiendrait au groupe mouvant de Beta Pictoris, une des associations stellaires les plus proches de la Terre[3].

Notes et référencesModifier

  1. « Ces planètes qui errent seules dans l'espace », sur Science et Avenir, 10 octobre 2013-10-10.
  2. a et b Joël Ignasse, « Une nouvelle planète errante a été identifiée », sur Science et Avenir, .
  3. a b c et d (en) Liu, Michael C. et al., « The Extremely Red, Young L Dwarf PSO J318-22: A Free-Floating Planetary-Mass Analog to Directly Imaged Young Gas-Giant Planets », Astrophysical Journal Letters,‎ (lire en ligne).

Articles connexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externeModifier