Péché mortel

(Redirigé depuis Péchés mortels)

Le péché mortel est, dans le catholicisme, un péché qui, commis en pleine conscience et avec un entier consentement, a pour objet une « matière grave » et qui, s'il n'y a pas de repentir, mène l'âme à la mort par damnation, à la différence du péché véniel qui est considéré comme une simple faiblesse.

Il s'enracine dans la Première épître de Jean où il est écrit (1 Jn 5,16) : « Si quelqu’un voit son frère commettre un péché qui ne mène pas à la mort, qu’il prie pour ce frère et Dieu lui donnera la vie. Il s’agit de ceux qui commettent des péchés qui ne mènent pas à la mort. Mais il existe un péché qui mène à la mort »[1].

CatégorisationModifier

Les notions de péchés mortels et véniels puisent leurs origines dans les écrits d'Augustin d'Hippone[2] d'après lequel les premiers peuvent être expiés par une pénitence publique tandis que les seconds le peuvent simplement par le jeûne[3].

Suivant le catéchisme de l'Église catholique, un péché est mortel s'il a pour objet une « matière grave » et s'il est commis en pleine conscience et avec un entier consentement, à la différence du péché véniel qui affaiblit la grâce divine sans la supprimer[4]. La « matière grave » est définie d'après un passage de l'évangile selon Marc dans un passage où Jésus de Nazareth évoque le Décalogue devant le Jeune homme riche : « Tu ne commettras point d'adultère ; tu ne tueras point ; tu ne déroberas point ; tu ne diras point de faux témoignage ; tu ne feras tort à personne ; honore ton père et ta mère »[4]. Considérant le péché sous l'aspect de la peine qu'il entraîne, Thomas d'Aquin avec d'autres docteurs appelle mortel le péché qui, s'il n'est pas remis, fait contracter une peine éternelle[5].

Cet acte coupe totalement celui qui le commet de la grâce divine, plaçant ainsi l'âme en état de mort spirituelle (c'est-à-dire séparée de Dieu) jusqu'à son absolution à travers les sacrements du baptême, de la pénitence appelé aussi sacrement de la réconciliation[6].

Notes et référencesModifier

  1. Ramón Martínez de Pisón Liébanas, Le péché et le mal, Médiaspaul, (ISBN 978-2-89420-406-1), p. 50
  2. Sermons sur les Actes des Apôtres, XII
  3. Christian Jérémie et Marie-Joëlle Louison-Lassablière, Erreur, faute, péché : Le concept de faute dans les textes littéraires, philosophiques et théologiques de 1453 à 1715, L'Harmattan, (ISBN 978-2-343-00387-0), p. 9
  4. a et b « Catéchisme de l'Église Catholique - IntraText », sur www.vatican.va (consulté le )
  5. Jean-Paul II, exhortation apostolique Reconcilatio et paenitentia
  6. Catéchisme de l'Eglise catholique: abrégé, éditions Saint-Augustin, (ISBN 978-2-88011-387-2), p. 158

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier