Oxyde basique

Les oxydes basiques sont des oxydes qui ont des propriétés basiques par opposition aux oxydes acides et

  • qui réagissent avec l'eau pour former une base ;
  • ou réagissent avec un acide pour former un sel et de l'eau, que l'on appelle des réactions de neutralisation.
  • se sont des oxydes former par une liaison ionique entre l'oxygène et les métaux (par contre les oxydes acides sont former par des liaison covalentes entre l'oxygène et les non métaux.

ÉtymologieModifier

« Oxyde basique » est un mot composé de « basique » et « oxyde ». Le mot oxydes fait référence à des composés chimiques qu'un ou plusieurs atomes d'oxygène combinent avec un autre élément, tel que H2O ou CO2. Sur la base de leurs caractéristiques acido-basiques, les oxydes peuvent être classés en quatre catégories : les oxydes acides, les oxydes basiques et les oxydes amphotères et les oxydes neutres.

Les oxydes basiques, également appelés anhydrides basiques, ce qui signifie « une base sans eau », sont généralement formés par la réaction de l'oxygène avec des métaux, notamment alcalins (état d'oxydation +1) et alcalino-terreux (état d'oxydation +2). Les deux sont des oxydes ioniques et peuvent se dissoudre dans l'eau pour former des solutions basiques de l'hydroxyde métallique, tandis que les non-métaux forment généralement des oxydes acides. L'oxyde basique Li2O devient basique LiOH et BaO devient Ba(OH)2 après réaction avec l'eau. En général, la basicité de leurs oxydes augmente lorsque les éléments sont situés dans la partie inférieure gauche d'un tableau périodique (groupes 1 et 2), à mesure que l'élément devient plus métallique[1].

Métaux alcalins (groupe 1)

X2O + H2O → 2XOH (X représente le groupe 1)

Métaux alcalino-terreux (groupe 2)

XO + H2O → X(OH)2 (X signifie « groupe 2 »)

Les exemples comprennent :

FormationModifier

+comme on a dit en haut les oxydes basique sont former par des métaux donc par les élément des groupes (S/D/ et quelque un du groupe P)

Exemples d'oxydes (les éléments du groupe 1 réagissent avec l'oxygène) :

  • le lithium réagit avec l'oxygène pour donner de l'oxyde Li2O
4 Li(s) + O2(g) → 2 Li2O(s)
  • le sodium réagit avec l'oxygène pour donner du peroxyde Na2O2
2 Na(s) + O2(g) → Na2O2(s)
  • le potassium réagit avec l'oxygène pour former du superoxyde KO2
K(s) + O2(g) → KO2(s)

Les molécules qui contiennent le groupe H-O-X peuvent normalement se comporter comme des acides, mais lorsque l'ion hydroxyde est produit, elles peuvent se comporter comme des bases[2]. La liaison OX restera intacte et deviendra polaire et la liaison OH faible aura tendance à se rompre, libérant un proton lorsque le groupement HOX est dissous dans l'eau. La liaison OX deviendra ionique et se brisera dans l'eau polaire si X a une très faible électronégativité. Par exemple, lorsque NaOH et KOH, qui sont des substances ioniques, se dissolvent dans l'eau, ils produiront des solutions basiques du cation métallique et de l'ion hydroxyde[3]. Ces principes peuvent expliquer le comportement de la base lorsqu'elle est dissoute dans l'eau, reconnaissant que l'ion oxyde a une grande affinité pour les protons. La plupart des oxydes basiques sont de nature ionique en raison de la différence d'électronégativité de l'oxygène et des métaux. La dissolution de l'oxyde basique dans l'eau peut augmenter le pH (basicité) de l'eau car les oxydes basiques libèrent des ions hydroxyde (HO) dans l'eau.

ExemplesModifier

RéférencesModifier

  1. N. K. Verma, S. K. Khanna et B. Kapila, Comprehensive Chemistry XI, Laxmi, (ISBN 8131803775).
  2. Steven S. Zumdahl, Chemistry 10e, Cengage Learning, , 589 p.
  3. (en) Steven S. Zumdahl, « Oxide », Britannica.
  4. P. Atkins, T. Overton, M. Weller et F. Amstrong, Inorganic Chemistry, Oxford University Press, , 263–278 p.