Ouvrir le menu principal
Cette page concerne le peuple ouzbek. Pour la langue, voir l’article ouzbek.
Ouzbeks
Oʻzbeklar
Description de l'image Uzbek people from Afghanistan.jpg.

Populations significatives par région
Drapeau de l'Ouzbékistan Ouzbékistan 23 929 309
Drapeau de l'Afghanistan Afghanistan 2 799 726
Drapeau du Tadjikistan Tadjikistan 1 210 236
Drapeau du Kirghizistan Kirghizistan 980 000
Drapeau de la Russie Russie 499 862
Drapeau du Kazakhstan Kazakhstan 490 000
Drapeau de l'Arabie saoudite Arabie saoudite 300 000
Drapeau du Turkménistan Turkménistan 260 000
Drapeau de l'Australie Australie 80 000
Population totale 30 millions
Autres
Religions Islam sunnite majoritaire.
Ethnies liées Ouïghours et autres peuple turcs

Enfants ouzbeks à Samarcande.

Les Ouzbeks sont un peuple turc d'Asie centrale parlant une langue turque : l'ouzbek.

Origine du termeModifier

Les Ouzbeks, jadis connus sous le nom de Sartes, tirent leur nom d'Özbeg (1282-1341), un khan mongol de la Horde d'or qui régna de 1312 à 1341. C'est la dynastie apparentée des Chaybanides, conquérante de l'actuel Ouzbékistan en 1507, qui donna ce nom à leur peuple.

Distinction entre citoyenneté et nationalitéModifier

Dans l'ancienne URSS comme dans pays qui en sont issus, la citoyenneté ne se confond pas, légalement, avec la nationalité, comme en France. L'origine ethnique est inscrite dans les passeports de ces pays et dans la plupart de documents d'état civil. Le mot Ouzbeks y désigne l'ethnie ouzbèque, que ce soit en Ouzbékistan ou ailleurs : 80% des Ouzbeks vivent en Ouzbékistan où ils forment 78% de la population, mais des populations ouzbèques vivent aussi en Afghanistan, au Kirghizistan, au Tadjikistan, au Turkménistan, au Kazakhstan, en Russie et dans la province chinoise du Xinjiang où ils sont officiellement reconnus comme Wūzībiékè zú (« peuple ouzbek » en pinyin). C'est le mot Ouzbékistanais qui désigne l'ensemble des citoyens de l'Ouzbékistan quelle que soit leur origine ; les autres groupes ethniques de l'Ouzbékistan sont constitués de Tadjiks, Russes, Karakalpaks, Kazakhs, Tatars, et diverses minorités déportées ici par Joseph Staline, comme les Meskhètes, les Grecs de Crimée ou les Ouroums.

Articles connexesModifier