Osun-Oshogbo

patrimoine mondial de l'UNESCO

Forêt sacrée d’Osun-Osogbo *
Image illustrative de l’article Osun-Oshogbo
Temple d'Osun dans la forêt sacrée d'Osun-Oshogbo.
Coordonnées 7° 45′ 20″ nord, 4° 33′ 08″ est
Pays Drapeau du Nigeria Nigeria
Subdivision Oshogbo, État d’Osun
Type Culturel
Critères (ii) (iii) (vi)
Numéro
d’identification
1118
Zone géographique Afrique **
Année d’inscription 2005 (29e session)
Géolocalisation sur la carte : Nigeria
(Voir situation sur carte : Nigeria)
Forêt sacrée d’Osun-Osogbo
* Descriptif officiel UNESCO
** Classification UNESCO

Osun-Osogbo est une « forêt sacrée » de 75 hectares, un site archéologique du Nigeria inscrit en 2005 sur la liste du patrimoine mondial.

DescriptionModifier

La forêt, d'une superficie de 75 hectares, est située près de la ville d'Osogbo, dans une des rares zones épargnées de forêt primaire au Nigeria[1]. Elle est traversée par le fleuve Osun, qui prend sa source à Igede Ekiti[2],[3]. Les activités de pêche, de chasse et d'agriculture y sont interdites[4].

Osun, déesse de la fertilité et de l'eau, une des divinités du panthéon yoruba, est censée y avoir élu domicile. De nombreuses sculptures à caractère religieux y ont été érigées[1]. En août, se tient chaque année dans la forêt un festival d'une dizaine de jours en l'honneur de la déesse[5]. Les fidèles viennent alors prier au bord du fleuve, faire des offrandes et se purifier avec l'eau[6].

Dans les années 1960, l'artiste autrichienne Susanne Wenger a participé à la protection et à la reconnaissance internationale de la culture des Yorubas, en se consacrant notamment à la restauration des sanctuaires[7].

Lien externeModifier

Notes et référencesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. a et b Forêt sacrée d’Osun-Osogbo, site de l'UNESCO.
  2. (en) Chinedu Asadu, « Nigeria's Osun River: Sacred, revered and increasingly toxic »  , sur AP News, (consulté le )
  3. « The Osun Osogbo river - Google Arts & Culture », sur Google Arts & Culture (consulté le )
  4. (en-US) Oludamola Adebowale, « The Mystery Of The Osun-Oshogbo Grove: Romance Between Nature And Culture »  , sur The Guardian Nigeria, (consulté le )
  5. (en) PBS, « Sacred Journeys with Bruce Feiler | Osun-Osogbo »  , sur Public Broadcasting Service (consulté le )
  6. Le Monde, « Au Nigeria, la déesse Osun a toujours ses fidèles », Le Monde,‎ (lire en ligne  , consulté le )
  7. franceinfo Afrique avec AFP, « Au Nigeria, la forêt sacrée d’Osun-Oshogbo vénérée par les Yorubas, a survécu au temps »  , sur Franceinfo, (consulté le )