Osterland

région historique allemande

L'Osterland (terra orientalis en latin) est une région historique en Allemagne qui fait partie des territoires des états fédéraux de Thuringe, Saxe et Saxe-Anhalt.

Carte de la région vers l’an 1250

GéographieModifier

L'Osterland est situé à l’est de la rivière Saale. Au nord, la région s'étend jusqu'à Eilenbourg et Landsberg, au sud jusqu'à Eisenberg et Borna et à l’est jusqu'à Torgau, même si la rivière Mulde est considére la limite orientale aujourd’hui. Depuis le XIVe siècle la région de la Pleiße (avec les villes de Altenbourg, Meerane, Schmölln et Zwickau) et les environs de Gera et Schönburg sont également considérées comme faisant partie de l’Osterland.

HistoireModifier

Au Xe siècle la région fait partie des marches du Saint-Empire. Au XIIIe siècle, à la suite d'une division du patrimoine, certaines parties de la région sont transférées au margraviat de Landsberg. Au XIVe siècle, la colonisation est largement achevé, et l'exploitation agricole remplace la forêt dense. Ensuite, l’Osterland est partagé entre plusieurs territoires. Depuis les années 1990, son nom est de nouveau utilisé plus fréquemment, notamment pour désigner un journal, une école à Gera et une marque pour les produits laitiers.

La région donne également son nom à un dialecte moyen-allemand oriental, à savoir l'Osterländisch, qui est parlé principalement dans les environs de Leipzig.