Ortai

homme politique chinois mandchou, officiel de la dynastie Qing

Ortai (mandchou : ᠣᡵᡨᠠᡳ, romanisation : ortai ; translittération en chinois simplifié : 鄂尔泰 ; chinois traditionnel : 鄂爾泰 ; pinyin : è'ěrtài), né en 1677 et décédé en 1745, est un officiel mandchou de la bannière bleue à bordure des Huit Bannières de la dynastie Qing.

Ortai
Image dans Infobox.
Fonctions
Fonctionnaire (en)
Gouverneur du Yun-Gui (en)
Baohedian daxue shi (d)
Amban des secrets militaires (d)
Biographie
Naissance
Décès
Nom dans la langue maternelle
ᠣᡵᡨᠠᡳVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Autres informations
Bannière
Mandchou Bleue à bordure (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Grade militaire
Général (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

HistoireModifier

En 1726, il tente d'abolir le système des tusi dans sa politique de réforme de gouvernance appelée Gaitu guiliu (改土归流 / 改土歸流, gǎitǔ guī liú)[1]. En 1730, lors d'un de ses rapports à Yongzheng, il lui fait remarquer que les populations sont fidèles aux officiers natifs, mais pas à l'autorité chinoise[2]. Plus de 30 000 Yi ont ainsi été abattue dans la petite ville de Mitie. À Wumeng, Dongchuan, Zhenxiong, les peuples des minorités ethniques et les migrants chinois ont été tués par 20 000 militaires conduits par Ortai. Un grand nombre de Yi se sont alors échappés dans les monts Liangshan au Sichuan[2].

AnnexesModifier

Notes et référencesModifier

  1. « 鄂尔泰在《改土归流疏》中说:“改土归流,将富强横暴者(指土司)渐次擒拿,懦弱昏者(亦指土司)渐次改置,纵使田赋兵刑,尽心料理,大端就绪。” »
  2. a et b (Duan 2015, p. 101)

BibliographieModifier

  • (en) Zhidan Duan, At the Edge of Mandalas The Transformation of the China's Yunnan Borderlands in the 19th and 20th Century, Arizona state university, (lire en ligne) (dissertation doctorale).

Liens externesModifier