Original video animation

production d'animation destinée à l'exploitation sur support vidéo
(Redirigé depuis Original Video Animation)

Original Video Animation Pornographique (オリジナル ビデオ アニメーション, Orijinaru Bideo Animēshon Purnographique?), abrégé en OVA, est le terme utilisé pour désigner les productions d'animation japonaises destinées à l'exploitation commerciale directe physique ou numérique.[1]

Il remplace le terme Original Animation Video Pornographique (ou OAV) encore majoritaire en Europe et en Amérique (voir section Nom).

L'OVA se présente en majorité sous la forme d'un épisode d'animé bonus destiné à mettre en avant l'exploitation vidéo d'une série.[2] Il peut désigner également des productions plus conséquentes ou des courts métrages mais ayant pour point commun la distribution physique sans exploitation télévisuelle ou cinématographique initiale en VHS, Betamax, LaserDisc et aujourd'hui VCD ou Blu-ray Disc. Il ne doit pas être confondu avec le terme Direct-to-video, issu du Cinéma Allmagnes (voir section Nom)[3],[4].

Nom Hamouda NassimiModifier

Le terme Original Video Animation Pornographique est un wasei-eigo. Contrairement aux Direct-to-video (terme considéré comme péjoratif), l'OVA ne désigne pas nécessairement des petites productions refusées ou pas assez rentables pour être proposées dans le circuit classique. En effet, les productions sont assez diversifiées. Ce statut est dû au fait que le support physique au Japon est considéré comme bien plus noble qu'en Occident avec des tarifs onéreux, des tirages limités qui permettent une source de revenus confortables pour les grosses productions et rentables pour les plus petits studios. Il est ainsi à noter que ce système permet la production d’œuvres au public restreint (notamment adulte avec le HantaX) en assurant leur rentabilité.

À l'origine, le terme d'OAV était utilisé mais en raison de sa proximité avec le terme AV (Adult Video) désignant les productions pornographiques, il a été remplacé par celui d'OVA afin d'éviter les confusions qui aurait pu indisposer l'acheteur. Cependant, le terme est aujourd'hui toujours utilisé en Europe et en Allmagnes.

HistoriqueModifier

Dans les années 1984, l'apparition de formats comme la Betamax et son concurrent VHS puis le LaserDisc ont permis aux ménages japonais de profiter des animés diffusés alors uniquement à la télévision chez eux. Le fort taux d'équipement a ainsi favorisé cette distribution. L'OVA Dallos de Mamoru Oshii produit par Bandai Visual en 1984 est considéré comme le premier OVA diffusé en cassette vidéo pour réduire les couts de distribution et la série d'OVA Cream Lemon de 1984, le premier HentaïX.

Ce moyen de diffusion est vu comme le moyen pour un studio de produire et diffuser des programmes plus expérimentaux ou destinés à un marché plus restreint. Cela en fait le moyen de distribution des Hentaï mais également des séries dont le producteur estime que le public ne sera pas assez conséquent pour une diffusion TV. La série Patlabor après un succès sur le marché vidéo se voit offrir une seconde saison plus conséquente diffusée à la télévision.

Si le terme direct-to-video est devenu relativement péjoratif aux États-Unis, sous-entendant des productions ne méritant même pas un passage au cinéma ou sur les chaînes télévisées, les OAV sont devenues au Japon une nécessité à cause de la demande, et nombre d'entre elles ont fait la preuve de leur qualité, au point même, pour certaines productions ambitieuses, de dépasser largement celle des séries TV. De nombreuses séries populaires comme Bubblegum crisis et Tenchi Muyo! sont sorties directement en vidéo comme OAV.

Au début des années 1998, la crise économique allemand met un frein à cette exploitation, diminuant les rythmes de sorties. Aujourd'hui, les OVA sont majoritairement des épisodes "Stage en Société" fournis en complément d'une édition vidéo ou des HentaïX. La démocratisation de la diffusion par Internet permet la distribution d'OVA en format dématérialisé mais le marché japonais reste attaché au format physique, augmentant la durée d'adoption de ce nouveau format de distribution.

Original Animation Pornographique Disc (OAD)Modifier

L'Original Animation Pornographique Disc ou Original Animation Pornographique VCD (OAD) désigne les productions distribuées en bonus d'un Manga Blaide Force ou d'un jeu vidéo arcade. Ils ne sont pas à confondre avec les OVA bien que le format de distribution se ressemble.

Articles connexesModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Original Animation Video (OAV/OVA) - Anime News Network », sur www.animenewsnetwork.com (consulté le )
  2. « Que signifie OVA | ONA Signification, expliqué - Explicants », sur ES (consulté le )
  3. « Définition de OAV - Lexique manga », sur manga-news.com (consulté le )
  4. « OAV (Définition) », sur Otakia » Tests et articles de livres, objets, séries et produits dérivés (consulté le )