Organe de coordination pour l'analyse de la menace

Organe de coordination pour l'analyse de la menace
Situation
Région Drapeau de la Belgique Belgique
Création
Domaine Service de renseignement
Siège 1000 Bruxelles
Coordonnées 50° 50′ 45″ N, 4° 22′ 03″ E
Langue Allemand
Français
Néerlandais
Organisation
Directeur Paul Van Tigchelt
Dépend de Ministres de la Justice et de l'Intérieur
Géolocalisation sur la carte : Bruxelles
(Voir situation sur carte : Bruxelles)
Organe de coordination pour l'analyse de la menace
Géolocalisation sur la carte : Belgique
(Voir situation sur carte : Belgique)
Organe de coordination pour l'analyse de la menace

L'Organe de coordination pour l'analyse de la menace (OCAM, en néerlandais Orgaan voor de Coördinatie en de Analyse van de Dreiging (OCAD), en allemand Koordinationsorgan für die Bedrohungsanalyse (KOBA), en anglais Coordination Unit for Threat Analysis (CUTA))[1],[2] est un service officiel belge chargé par la Loi du de l’analyse de la menace en matière de terrorisme et d’extrémisme[3], sur base des informations et renseignements fournis par :

DescriptionModifier

L’OCAM, qui a succédé au Groupe interforces antiterroriste (GIA), est placé sous l’autorité conjointe des Ministres de la Justice et de l’Intérieur. De par cette spécificité, il est contrôlé à la fois par le Comité permanent de contrôle des services de police (Comité P) et le Comité permanent de contrôle des services de renseignement et de sécurité (Comité R)[4],[5],[6].

HistoireModifier

Créé en 2006, l’Organe de Coordination pour l’Analyse de la Menace (ou OCAM) est le centre belge de connaissances et d’expertise chargé de l'analyse de la menace terroriste et extrémiste en Belgique et envers les intérêts belges à l’étranger. Bien que l’OCAM soit placé sous l'autorité des Ministres de la Justice et de l’Intérieur, il remplit ses missions en toute indépendance.

SourcesModifier

  1. « CUTA/OCAD/OCAM », International Conference on National and International Coordination in Counter-Terrorism - Council of Europe, coe.int
  2. « Höchste Terrorwarnstufe für Region Brüssel », flandern.be, 21 nov 2015 (date de publication).
  3. « Loi relative à l'analyse de la menace », Moniteur belge, 20 juillet 2006 (date de publication).
  4. « Qu'est-ce que l'Organe de coordination pour l'analyse de la menace ? », Site du Comité permanent de contrôle des services de renseignement et de sécurité.
  5. « TERRORISME Vers la création d'un service chargé d'analyser la menace », Le Soir, 16 février 2006.
  6. « Loi organique du contrôle des services de police et de renseignement et de l'Organe de coordination pour l'analyse de la menace », Moniteur belge, 18 juillet 1991 (nouvelle dénomination avec ajout de l'OCAM : 10 juillet 2006).