Ordinaire (christianisme)

titulaire d'une juridiction d'une des diverses communautés religieuse : un monastère, un couvent, un ordre religieux, etc.

On appelle Ordinaire, dans les Églises chrétiennes — Église catholique (occidentale et orientale) et Églises orthodoxes — tous ceux qui ont, même pour une période limitée, juridiction sur une Église, un monastère, un ordre religieux, etc., c'est-à-dire tous ceux qui, d'une manière générale, ont un pouvoir exécutif sur ces diverses communautés.

Église catholiqueModifier

Dans l'Église catholique latine, sont dits Ordinaires :

Le Code de droit canonique de 1983, actuellement en vigueur dans l'Église catholique, le dispose au canon 134 :

§1. Par Ordinaire, on entend en droit, outre le Pontife Romain, les Évêques diocésains et ceux qui, même à titre temporaire seulement, ont la charge d’une Église particulière ou d’une communauté dont le statut est équiparé au sien selon le can. 368, ainsi que ceux qui y jouissent du pouvoir exécutif ordinaire général, c’est-à-dire les Vicaires généraux et épiscopaux ; de même pour leurs sujets, les Supérieurs majeurs des instituts religieux cléricaux de droit pontifical et des sociétés cléricales de vie apostolique de droit pontifical, qui possèdent au moins le pouvoir exécutif ordinaire.

§2. Par Ordinaire du lieu, on entend tous ceux qui sont énumérés au § 1, à l’exception des Supérieurs des instituts religieux et des sociétés de Vie apostolique.

§3. Ce que les canons attribuent nommément à l’Évêque diocésain dans le domaine du pouvoir exécutif est considéré comme appartenant uniquement à l’Évêque diocésain et à ceux qui, selon le can. 381, § 2, ont un statut équiparé au sien, à l’exclusion du Vicaire général et du Vicaire épiscopal, à moins qu’ils n’aient le mandat spécial.

On parle d’Ordinaire local si l’on se réfère aux évêques diocésains, à l’exclusion du souverain pontife et des supérieurs religieux majeurs.

Églises orientalesModifier

Dans les Églises d'Orient, le même terme est utilisé pour désigner les hiérarques : patriarche, archimandrite, évêque.

SourceModifier