Orchestre national d'Espagne

L' Orchestre national d'Espagne (Orquesta Nacional de España) est l'orchestre espagnol le plus prestigieux. Il a son siège à Madrid, la capitale.

HistoriqueModifier

Fondé officiellement le , il résulte de la fusion de l'Orchestre Philharmonique de Pérez Casas et de celui de Arbós. La date du concours d'entrée fut publiée le et les épreuves se sont achevées en . Les premiers chefs ont été Pedro de Freitas Branco, Ernesto Halffter, José María Franco, Enrique Jordá, Eduard Toldrà et Jesús Arámbarri jusqu'à la nomination du premier chef tituliare Bartolomé Pérez Casas, qui resta en fonction jusqu'en 1947. C'est ce dernier qui dirigea l'orchestre pour la première fois au Teatro Español le . Lui succéda Ataúlfo Argenta, qui tenait le pupitre du « piano et célesta » depuis 1945. Il occupa son poste jusqu'à sa mort en 1958; ce fut une des plus brillantes périodes de l'orchestre tant par la qualité technique que par le répertoire. Ce fut ensuite quatre années difficiles jusqu'à la nomination de Rafael Frühbeck de Burgos, qui resta en fonction de 1962 jusqu'à 1978, dirigeant plus de 700 concerts.

Parmi les chefs invités, on relève les noms de Carl Schuricht, Heinz Unger, Hermann Scherchen, Sergiu Celibidache, Igor Markevitch, Philippe Bender et Jean Martinon. La liste des solistes est longue : Arthur Rubinstein, José Iturbi, Wilhelm Kempff, Claudio Arrau, Alicia de Larrocha, Yehudi Menuhin, Nathan Milstein, David Oïstrakh, Leonid Kogan, Mstislav Rostropovitch, Pierre Fournier, Jean-Pierre Rampal, James Galway, Victoria de los Ángeles, Norma Procter, Jessye Norman, Gundula Janowitz, Teresa Berganza.

En 1976, l'Orchestre national d'Espagne reçoit la Médaille d'or du mérite des beaux-arts par le Ministère de l'Éducation, de la Culture et des Sports[1].

Principaux chefs permanentsModifier

Notes et référencesModifier

  1. (es) « DECRETO 322/1976, de 20 de febrero, por el que se concede la Medalla al Mérito en las Bellas Artes, en su categoria de Oro, a la Orquesta Nacional de España », Boletin Oficial del Estado, Madrid, no 51,‎ , p. 4175 (lire en ligne).

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier