Ouvrir le menu principal

Opercule (apiculture)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Opercule.
Désoperculation d'un cadre de miel

Les opercules désignent la pellicule de cire que les abeilles utilisent pour fermer les alvéoles pleines de miel, lorsque celui-ci a atteint une hygrométrie suffisamment faible pour sa conservation.

Propriétés, usages et bénéfices pour la santéModifier

Les opercules contiennent de la cire, de la propolis, du pollen, du miel et des substances issues de la salive des abeilles. Beaucoup d'apiculteurs se contentent d'extraire le miel contenu dans l'opercule, et jettent le résidu. Cependant, des études scientifiques auraient prouvé que l'opercule est très efficace dans le traitement de nombreuses maladies, y compris les infections des voies respiratoires supérieures, et renforcerait le système digestif. Cela tiendrait en partie au fait que l'opercule se trouve sur les rayons où est stocké le miel de meilleure qualité[1]. De plus, l'opercule contient dix fois plus de lysozyme que le miel; cette enzyme a un effet puissant d'activation du système immunitaire. L'opercule est utilisé pour traiter :

  • Les sinus,
  • Les voies respiratoires,
  • La cavité buccale,
  • Les intestins[2].

Un usage efficace de l'opercule serait d'en mâcher une cuiller à café trois fois par jour pendant 5 à 10 minutes, après lesquelles la cire restant en bouche peut être recrachée. Cette habitude peut être prise toute l'année, mais est particulièrement efficace en automne et hiver pour lutter contre les rhumes. Des mastications plus fréquentes pendant un à deux jours sont également recommandées dans le cadre du traitement de rhinites ou sinusites[3].

Notes et référencesModifier