Ouvrir le menu principal

Opération Unifier

opération des Forces armées canadiennes en Ukraine
Opération Unifier
Description de l'image Independence Day military parade in Kyiv 2017 58.jpg.
Informations générales
Date - (fin annoncée)
Lieu Drapeau de l'Ukraine Ukraine
Casus belli Incursions militaires de la Russie en Ukraine en 2014
Issue Renforcement des capacités des Forces armées de l'Ukraine
Forces en présence
Forces armées canadiennes
Forces armées de l'Ukraine

L'opération Unifier est la contribution canadienne à l'appui apporté aux Forces armées de l'Ukraine pour développer leurs capacités depuis 2015. Cet effort des Forces armées canadiennes (FAC) en Ukraine s'inscrit dans une collaboration avec les États-Unis et d'autres pays qui effectuent de l'appui similaire. L'intervention militaire du Canada a été initiée par une demande de l'Ukraine. Cet appui militaire s'inscrit également dans une approche plus large du gouvernement du Canada, principalement Affaires mondiales Canada, avec l'aide apportée à l'Ukraine en termes de développement, de sécurité, de démocratie et d'aide humanitaire.

La mission consiste à fournir de l'instruction militaire et à renforcer les capacités des Forces armées de l'Ukraine. En fait, la mission d'instruction militaire est encadrée par une commission mixte multinationale qui comprend l'Ukraine, les États-Unis, le Canada et le Royaume-Uni. En particulier, le Canada co-préside, avec l'Ukraine, le sous-comité responsable de la police militaire.

Le Canada a rejoint la commission mixte multinationale en et a annoncé le déploiement des FAC en Ukraine le . Sur le terrain, la mission d'instruction a commencé le de la même année. Le , l'opération Unifier a été étendue jusqu'à la fin du mois de mars en 2019.

Les Forces armées canadiennes ont une force opérationnelle interarmées (en), appelée Force opérationnelle interarmées (Ukraine), comprenant près de 200 militaires déployée en Ukraine. En date de mars 2017, celle-ci a instruit plus de 3 200 soldats ukrainiens. En plus de déploiement de soldats canadiens, le Canada a également livré de l'équipement militaire non létal à l'Ukraine afin de renforcer les capacités de ses forces armées.

Sommaire

ContexteModifier

Depuis janvier 2014, le gouvernement du Canada a commencé à investir davantage dans l'aide apportée à l'Ukraine pour renforcer sa sécurité et y promouvoir la stabilité et la croissance économique, la démocratie, les droits de l'homme ainsi que la primauté du droit. L'aide militaire apportée dans le cadre de l'opération Unifier s'inscrit dans cet objectif plus large. Le Canada fournit aussi de l'équipement militaire non létal à l'Ukraine comprenant des systèmes de communications tactiques, un hôpital de campagne mobile, de l'équipement de neutralisation d'explosifs et de munitions, des trousses médicales et des lunettes de vision nocturne afin de renforcer les capacité des Forces armées de l'Ukraine[1].

En fait, l'opération Unifier est la contribution canadienne à une opération militaire multinationale dirigée par une commission mixte multinationale comprenant les États-Unis, le Canada, le Royaume-Uni et l'Ukraine[1]. Cette intervention militaire s'inscrit dans la foulée des incursions militaires de la Russie sur le territoire de l'Ukraine depuis 2014.

MissionModifier

La mission des Forces armées canadiennes en Ukraine dans le cadre de l'opération Unifier est de développer les capacités des Forces armées de l'Ukraine, principalement, en prodiguant de l'instruction militaire. L'instruction traite surtout des tactiques militaires au niveau de petites équipes incluant le maniement d'armes, le tir de précision, le mouvement tactique, la reconnaissance de menaces d'explosifs, la communication, la survie au combat et l'éthique. Les FAC donnent également de l'instruction portant sur la neutralisation d'explosifs, de munitions et d'engins explosifs improvisés. Elles appuient également les Forces armées de l'Ukraine pour moderniser son système logistique et pour entraîner ses soldats à l'évacuation des blessés et au premiers soins au combat. En particulier, le Canada co-préside, avec l'Ukraine, le sous-comité de la commission mixte multinationale responsable de la police militaire. Ainsi, les FAC fournissent de l'instruction à la police militaire ukrainienne, surtout en ce qui a trait aux recours à la force et aux techniques d'enquête de base. Cet entraînement est principalement donné au Centre international de sécurité et de maintien de la paix à Starychi, mais il y a aussi de l'entraînement à d'autres endroits en Ukraine[1].

HistoireModifier

Le Canada a effectué sa première livraison d'équipement militaire non létal à l'Ukraine le . Cet équipement comprenait surtout des vêtements de protection contre le froid et il fut livré à l'aéroport de Kiev Boryspil par un C-17 Globemaster de l'Aviation royale du Canada. Le suivant, le Ministre de la Défense nationale a annoncé que le Canada a signé une entente avec l'Ukraine pour un entraînement militaire conjoint et pour le renforcement de ses capacités militaires. Le , la première livraison d'équipement militaire non létal à l'Ukraine par voies maritimes est arrivée au port d'Odessa. Le suivant, une seconde livraison par voies maritimes est arrivée au même port[1].

Le , le Canada annonça le déploiement d'une force opérationnelle interarmées (en), connue sous le nom de Force opérationnelle interarmées (Ukraine), comprenant près de 200 membres des Forces armées canadiennes en Ukraine jusqu'au . La mission d'entraînement militaire commença officiellement le par la tenue de cérémonies au Centre international de sécurité et de maintien de la paix à Starychi et au Centre de déminage du ministère de la Défense ukrainien à Kamianets-Podilsky. Le suivant, un défilé fut organisé par le Canada, l'Ukraine, les États-Unis, la Lituanie et le Royaume-Uni pour marquer l'ouverture du quartier général du Groupe d'instruction multinational interarmées en Ukraine à Starychi. Le , le Canada livra du matériel de neutralisation d'explosifs et de munitions d'une valeur de trois millions de dollars[1].

Le , le gouvernement du Canada annonça la prolongation de l'opération Unifier jusqu'à la fin du mois de mars de 2019[1].

Notes et référencesModifier

  1. a b c d e et f « Opération Unifier », sur Défense nationale et les Forces armées canadiennes (consulté le 7 mars 2017).

AnnexeModifier