Ouvrir le menu principal

Opération Desecrate One

L'opération Desecrate One est une opération menée par la marine américaine pendant la Seconde Guerre mondiale du 30 au . Elle faisait partie des préparatifs des opérations Reckless et Persecution, l'invasion de la Nouvelle-Guinée occidentale par les Alliés.

L'opération impliquait des attaques des porte-avions USS Enterprise, USS Bunker Hill, USS Hornet, USS Yorktown, USS Lexington, USS Monterey, USS Belleau Wood, USS Cowpens, USS Cabot, USS Princeton et USS Langley contre des bases militaires japonaises sur et autour des Palaos. Trente-six navires japonais ont été coulés ou endommagés lors des attaques[1]. En outre, des TBF et TBM Avengers des portes-avions ont posé de vastes champs de mines dans et autour des chenaux et des approches des Palaos.

Galerie de photosModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Japanese Repair ships », Combinedfleet.com (consulté le 30 mars 2013)

Voir aussiModifier