Champ de mines

Un champ de mines est une zone, sur terre ou sur mer, dans laquelle ont été placées des mines terrestres ou des mines marines. Le déminage permet de mettre en œuvre des techniques pour contrer un champ de mines.

Champ de mines sur le plateau du Golan en Syrie.
Panneau historique de l'armée allemande à Bastogne

On trouve les champs de mines utilisés dans tous[réf. nécessaire] les conflits majeurs depuis la seconde moitié du XIXe siècle.

Sur terreModifier

Les champs de mines sont destinés à protéger une zone de combat défensive. Ils ont un impact psychologique sur les forces adverses qui vise à casser son élan et donc à ralentir son assaut. Ils peuvent aussi être placées de façon linéaires ou par zone de façon à y interdire les mouvements adverses et à canaliser leurs attaques vers les points forts de la défense. Dans le même esprit, les marais de mines (faible densité de mines) peuvent être utilisés afin de couvrir de larges étendues en avant d'une zone de combat. L'effet d'interdiction sera moindre mais l'effet de canalisation sera engagé depuis une plus grande distance. À titre d'exemple, la position fortifiée de Bir Hakeim (des Français libres en 1942) a largement utilisé les effets des champs et des marais de mines.

Les mines peuvent être antichar et viser la destruction de véhicules, antipersonnel et chercher à mettre un ennemi hors de combat, en le tuant ou, de préférence, en le blessant (un blessé mobilisant au moins une personne pour le secourir).

Le minage défensif vise la protection de zones sensibles. Il peut rendre impossible ou hasardeuse l'exploitation agricole des terrains minés et cet usage est interdit par les conventions internationales selon le droit des conflits armés.

Véhicules poseurs de mines/de minageModifier

 
Char poseur de mines Alvis shielder

Hélicoptères poseurs de minesModifier

Détection des champs de minesModifier

Pour détecter spécifiquement les champs de mines — parmi d'autres missions — les États-Unis disposent du drone-hélicoptère de reconnaissance MQ-8 Fire Scout.

En merModifier

 
Champ de mines marines

Les mines marines sont déposées par des navires mouilleurs de mines ou par des sous-marins.

Guerre de SécessionModifier

Les mines, appelées aussi, à cette époque, torpilles fixes, sont alors des charges explosives placées sur des supports submergés et destinées à faire explosion au contact de la coque d'un navire. C'est un tel type d'engin qui coulera le monitor USS Tecumseh à la bataille de Mobile.

Certains engins pouvaient être mis à feu de la rive à partir de dispositifs électriques.

Première Guerre mondialeModifier

Les champs de mines seront utilisés en attaque pour bloquer les ports ennemis ou en défense pour empêcher l'approche de l'ennemi. Parmi les plus connus de la première guerre mondiale, on peut citer le Barrage de mines de la mer du Nord.

Seconde Guerre mondialeModifier

Parmi les barrages les plus connus de la Seconde Guerre mondiale, on peut citer le Barrage du Nord au large de la Norvège.

GalerieModifier

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :