Old Sarum

château britannique

Old Sarum est le premier site de peuplement de Salisbury, en Angleterre. La présence humaine y est attestée depuis le XXXe siècle av. J.-C. Old Sarum est mentionnée dans certains des plus anciens documents écrits du pays. Il est situé sur une colline à environ trois kilomètres au nord de l'actuelle ville de Salisbury.

Reconstitution d'Old Sarum au XIIe siècle, exposée à la cathédrale de Salisbury.
Photo aérienne du site d'Old Sarum, avec le château fort au sommet de la motte, et la cathédrale à l'extérieur, dans l'enceinte de la ville.

Old Sarum est à l'origine un castro occupant une position stratégique, sur une colline à l'intersection de deux voies de communication et de la rivière Avon. La fortification démontre une forme ovale d'environ 390 mètres sur 360 ; elle se compose d'une muraille et d'un fossé avec une entrée sur le côté est.

Old Sarum était, aux XVIIIe siècle et XIXe siècle, l'un des plus célèbres bourgs pourris, participant de la grande corruption des élections aux Communes de Grande-Bretagne, puisqu'avec très peu d'habitants, et pas plus de 10 à 20 votants, il était en mesure d'envoyer deux représentants à la chambre basse du Parlement[1].

ReprésentationModifier

 
Old Sarum, vers 1829, par John Constable. Victoria and Albert Museum, Londres.

Le peintre paysagiste John Constable le représente vers 1829 se découpant au loin dans le paysage[2].

Notes et référencesModifier

  1. Olivier Chaline et Edmond Dziembowski, in Michel Figeac (dir), État, pouvoirs et contestations dans les monarchies française et britannique et dans leurs colonies américaines (vers 1640-vers 1780), Armand Colin, 2018, p. 88
  2. Victoria & Albert Museum

BibliographieModifier

  • « Old Sarum » in Maurice Warwick Beresford, Medieval England : an aerial survey, Cambridge University Press, 1979. (ISBN 9780521219617) - p. 203-204.

Articles connexesModifier