Ouvrir le menu principal

Okino
Okino-shima 沖ノ島
Vue de l'île
Vue de l'île
Géographie
Pays Drapeau du Japon Japon
Localisation Mer du Japon
Coordonnées 34° 14′ 42″ N, 130° 06′ 19″ E
Superficie 0,97 km2
Point culminant 243,6 m
Administration
Préfecture Fukuoka
Démographie
Population hab.
Densité 1,03 hab./km2
Autres informations

Géolocalisation sur la carte : Japon

(Voir situation sur carte : Japon)
Okino
Okino

Géolocalisation sur la carte : préfecture de Fukuoka

(Voir situation sur carte : préfecture de Fukuoka)
Okino
Okino

Île sacrée d’Okinoshima et sites associés de la région de Munakata *
Coordonnées 34° 14′ 39″ nord, 130° 06′ 21″ est
Pays Drapeau du Japon Japon
Subdivision Fukuoka
Type Culturel
Critères (ii) (iii)
Superficie 98,93 ha
Zone tampon 79 363,48 ha
Numéro
d’identification
1535
Zone géographique Asie et Pacifique **
Année d’inscription 2017 (41e session)
* Descriptif officiel UNESCO
** Classification géographique UNESCO

L'île Okino (沖ノ島, Okinoshima?) ou Okino-shima est une île du Japon en mer du Japon. Elle fait partie de la municipalité de Munakata, dans la préfecture de Fukuoka.

Sommaire

GéographieModifier

L'île, d'une superficie de 0,97 km2, se situe en mer du Japon, à 55 km au nord-ouest de Kyushu et à 65 km à l'est de Tsushima. Elle culmine à 243,6 m d'altitude.

Site religieuxModifier

L'île est considérée comme une terre sacrée du munakata-taisha. Un employé du sanctuaire y demeure. L'île entière est considérée comme un kami, divinité du Shintō. Elle est interdite aux femmes. Chaque année, elle n'accueille qu'un maximum de 200 hommes, le [1].

En 2009, elle figure sur une liste de sites japonais de la région proposés pour être inscrits au patrimoine mondial de l'UNESCO[2]. Le comité pour le patrimoine mondial a accepté cette candidature en juillet 2017, et a inscrit l'île, le 9 juillet, sur la liste des sites culturels les plus précieux de la planète[1],[3]. En conséquence de cette inscription, les visites sont interdites à partir de 2018, à l'exception des prêtres shinto et des scientifiques chargés de la préservation du site[4].

 
Vue aérienne

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier