Ouvrir le menu principal

ORCID

code alphanumérique non propriétaire, qui permet d'identifier de manière unique les chercheurs et auteurs de contributions académiques et scientifiques
Icône de paronymie Cet article possède un paronyme, voir Orchidée.
ORCID
ORCID logo with tagline.svg
identifiant de personne, open science tool, autorité, identifiant pérenne
Sous-classe deInternational Standard Name Identifier Modifier
Nom courtORCID Modifier
Date de début16 octobre 2012 Modifier
OpérateurORCID, Inc. Modifier
Site officielhttps://orcid.org/ Modifier
URLhttps://pub.orcid.org/v2.0_rc1/ Modifier
Délivré parORCID, Inc. Modifier
URL de recherchehttps://orcid.org/orcid-search/quick-search/?searchQuery=$1 Modifier
Expression régulière0000-000(1-[5-9]|2-[0-9]|3-[0-4])\d{3}-\d{3}[\dX] Modifier
Décrit à l'URLhttps://pub.orcid.org/v2.0/identifiers Modifier
Propriété Wikidata associée à l'élémentidentifiant ORCID Modifier
Aspect deauthor disambiguation Modifier
API endpointhttps://pub.orcid.org/v3.0_rc2/, http://refine.codefork.com/reconcile/orcid Modifier

DéfinitionModifier

ORCID (Open Researcher and Contributor ID, soit « identifiant ouvert pour chercheur et contributeur ») est un code alphanumérique non propriétaire, qui permet d'identifier de manière unique les chercheurs et auteurs de contributions académiques et scientifiques[1],[2],[3],[4]. L'ORCID est aussi applicable aux contributions effectuées sur Wikipédia[1],[5].

UtilitéModifier

Cela permet de résoudre le problème des homonymes, des changements de noms (mariages, etc.), des différences d'habitudes culturelles (prénom avant ou après le patronyme, usage d'un middle name, prénoms composés, suffixes, etc.) et de l'alphabet employé. ORCID donne donc une identité pérenne aux auteurs, selon une méthode semblable à celle utilisée pour les contenus avec les identifiants numériques d'objet[6].

Une vidéo de 4'30 produite par ORCID[7] détaille tous les avantages d'utilisation de cet outil. On peut citer notamment la maîtrise de ses données personnelles (dans la mesure où chaque chercheur peut décider quand et où utiliser son identifiant), le gain de temps lors de la saisie de données administratives (notamment dans le cadre de demandes de financement) et bien entendu la possibilité de générer très facilement une liste de publications ou de jeux de données à partir de cet identifiant.

L’identifiant ORCID est maintenant proposé (ou demandé) sur des centaines d’outils. HAL est notamment connecté à ORCID. Mais il a aussi été intégré à de nombreuses autres plateformes : Journal of Neuroscience, Springer, Mendeley

Organisation administrativeModifier

Les inscriptions sont ouvertes le [8]. À la fin de 2013, ORCID annonce 111 organisations membres et plus de 460 000 inscrits[9],[10],[11]. Au , ils étaient 5 287 556[12].

C’est une association à but non lucratif qui est soutenue financièrement par plus de 1000 institutions (Universités, bibliothèques, instituts de recherche, éditeurs…). En France, seuls 6 membres financent ORCID : le CIRAD, EDP Sciences, l’Ifremer, l’Institut National du Cancer, le CNRS et Open Edition. Parmi les membres se trouvent plusieurs maisons d'édition, dont Elsevier, Springer, Wiley et Nature Publishing Group, des institutions de recherche, dont Caltech et l'université Cornell, des sociétés (Thomson Reuters par exemple), des sociétés savantes et des fondations caritatives (Wellcome Trust)[13]. Il existe un identifiant fictif, celui de Josiah S. Carberry (en)[14].

Spécificités techniquesModifier

ORCID est un URI à 16 chiffres compatible avec le standard ISO 27729. Cet identifiant est fait pour durer : il ne stocke donc pas d’informations amenées à changer au cours de la carrière du chercheur (pays, institution, domaine de recherche).

ORCID propose une API gratuite permettant d’intégrer facilement ces fonctionnalités dans une plateforme.[15]

Le code d’ORCID est disponible sous une licence libre sur Github sous licence CC0.

RéférencesModifier

  1. a et b (en) « Credit where credit is due », Nature, vol. 462, no 825,‎ (DOI 10.1038/462825a).
  2. ORCID website.
  3. (en) Declan Butler, « News (30 May 2012) "Scientists: your number is up: ORCID scheme will give researchers unique identifiers to improve tracking of publications." », Nature, vol. 485,‎ , p. 564 (DOI 10.1038/485564a).
  4. (en) « Ten things you need to know about ORCID right now », Impactstory,‎ (lire en ligne).
  5. Voir Aide:ORCID.
  6. CrossRef & ORCID.
  7. ORCID, « Why ORCID? », (consulté le 24 juillet 2019)
  8. https://orcid.org/news/2012/10/16/orcid-launches-registry.
  9. (en) « 2013 Year in review », ORCID, Inc (consulté le 1er février 2014).
  10. (en) « Members », ORCID, Inc (consulté le 20 juillet 2013).
  11. (en) Richard O'Beirne, « OUP and ORCID », Oxford Journals (consulté le 15 avril 2014).
  12. https://orcid.org/statistics.
  13. (en) « Sponsors », ORCID (consulté le 31 mai 2014).
  14. http://orcid.org/0000-0002-1825-0097.
  15. (en) orcid_about, « For integrators », sur orcid.org, (consulté le 24 juillet 2019)

Liens externesModifier