Ouvrir le menu principal

SynopsisModifier

Saint-Étienne, 1989. Mathilde Tessier, 17 ans difficile et marginale, tombe amoureuse de son professeur de philosophie, François Hainaut. Ce dernier, qui croit profondément aux capacités intellectuelles de la jeune fille, va se démener pour l'aider. Pendant que Mathilde progresse, leur histoire d'amour se tisse et éloigne peu à peu François de sa femme et de son métier...

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

Autour du filmModifier

Les sections « Anecdotes », « Autres détails », « Le saviez-vous ? », « Citations », « Autour de... » , etc., peuvent être inopportunes dans les articles (mai 2019).
Pour améliorer cet article il convient, si ces faits présentent un intérêt encyclopédique et sont correctement sourcés, de les intégrer dans d’autres sections.
  • Il s'agit du premier film de Vanessa Paradis, âgée de 16 ans au moment du tournage.
  • Le tournage a principalement eu lieu à Saint-Étienne, notamment rue des Deux Amis et au collège du Portail Rouge. Une autre partie du tournage s'est déroulée à Dunkerque, notamment au Lycée Jean-Bart.
  • Charlotte Valandrey avait été pressentie pour interpréter Mathilde : selon l'actrice, le rôle lui aurait échappé car la production refusait de l'assurer en raison de sa séropositivité[2]. Le réalisateur Jean-Claude Brisseau a réagi aux déclarations de la comédienne en précisant que, si l'état de santé de Charlotte Valandrey avait bel et bien préoccupé les producteurs, il avait finalement choisi Vanessa Paradis car celle-ci lui semblait mieux convenir au personnage[3].
  • Jean-Claude Brisseau a confié au magazine Platine qu'avant de choisir Bruno Cremer pour le rôle-titre de son film, il avait pensé, dans un premier temps, à Alain Delon pour l'interpréter.

Récompenses et distinctionsModifier

  • César du meilleur espoir féminin pour Vanessa Paradis et nomination aux Césars de la meilleure affiche (Dominique Bouchard) et du meilleur second rôle féminin pour Ludmila Mikaël en 1990.
  • Prix Romy-Schneider pour Vanessa Paradis en 1990.

Notes et référencesModifier

  1. (en) Dates de sortie sur l’Internet Movie Database
  2. Charlotte Valandrey brise les tabous, L'Express, 22 septembre 2005
  3. Sa réponse à Charlotte Valandrey, Libération, 26 octobre 2005

Liens externesModifier