Nigel Wilkins

professeur britanno-français

Nigel Wilkins est un professeur britannique naturalisé français, spécialisé en musicologie et en littérature médiévale né le à Hertford.

Nigel E. Wilkins
Image dans Infobox.
Dédicace de Notre-Dame de Lyre
6e personne en partant de la gauche.
Biographie
Naissance
Nationalité
Domicile
Formation
Activité
Autres informations
A travaillé pour

BiographieModifier

Nigel Wilkins étudie à l'université de Nottingham où il obtient un doctorat (PhD) en 1964[1].

Professeur adjoint de 1962 à 1964 à la Memorial University of Newfoundland ; il y crée et dirige l'Orchestre Symphonique de St. Johns (Newfoundland Symphony Orchestra (en)). De 1964 à 1976, il est maître de conférences en français à St-Andrews. Il fonde à cette époque le Scottish Early Music Consort[2]. Il devient, à partir de 1976, maître de conférences à l'université de Cambridge, spécialiste de la période médiévale[3]. Membre à vie (Life Fellow) du Corpus Christi College, il y dirige la bibliothèque Parker (en). Ses recherches portent principalement sur l'étude et l'édition de répertoires médiévaux de poésies mises en musique, notamment de Guillaume de Machaut[3],[4].

Il est nommé en 1997 professeur de musicologie à la Sorbonne à Paris et y devient professeur émérite en 2006[5]. Sa carrière parallèle d'altiste et compositeur est racontée dans son livre de souvenirs Rencontres musicales (Musical Encounters) de 2018.

Habitant depuis 2005 à La Neuve-Lyre (Eure, Normandie), il est naturalisé français le [6].

Principaux ouvragesModifier

  • (en) The Works of Jehan de Lescurel, American Institute of Musicology, coll. « Corpus mensurabilis musicae » (no 30), .
  • (en) A fourteenth-century Repertory from the Codex Reina, coll. « Corpus mensurabilis musicae » (no 36), .
  • (en) The Lyric Works of Adam de la Hale, coll. « Corpus mensurabilis musicae » (no 44), .
  • (en) One Hundred Ballades, Rondeaux and Virelais from the late Middle Ages : an Anthology, Cambridge, (ISBN 978-0-521-11032-7).
  • (en) Guillaume de Machaut, La Louange des Dames, Édimbourg, Scottish Academic Press, (ISBN 978-0-7073-0155-6).
  • (en) Two Miracles : la Nonne qui laissa son abbaie; Saint Valentin, Édimbourg, Chatto & Windus, (ISBN 978-0-7011-1907-2).
  • (en) Music in the Age of Chaucer, Cambridge, [8].
  • (en) The Writings of Erik Satie, Londres, [9].
  • (en) Armes, Amours, Dames, Chevalerie : an Anthology of fourteenth-century Song, Cambridge, .
  • (en) The Lyric Art of Medieval France, Cambridge, .
  • Nicolas Flamel : Des livres et de l'or, Paris, Editions Imago, (présentation en ligne).
  • Catalogue des manuscrits français de la bibliothèque Parker, Cambridge, .
  • La musique du Diable, Liège, Éditions Mardaga, .
  • Petite histoire de l'ancien Couvent des Ursulines à Saint-Denis, Archives municipales de Saint-Denis, .
  • (en) Words and Music in Medieval Europe, Farnham, Ashgate Variorum, , 346 p. (ISBN 978-1-4094-1819-1).
  • (en) Musical Encounters, Londres, Austin Macaulay, .
  • Henri-Charles Thuillier : l'œuvre littéraire d'un prêtre normand, t. I : Lauriers et Roses, Paris, Édilivre, , 276 p. (ISBN 978-2-414-17151-4, présentation en ligne) ;
  • Henri-Charles Thuillier : l'œuvre littéraire d'un prêtre normand, t. II : Escoviennes, Paris, Édilivre, , 346 p. (ISBN 978-2-414-17157-6, présentation en ligne) ;
  • Henri-Charles Thuillier : l'œuvre littéraire d'un prêtre normand, t. III : Lyriennes, Paris, Édilivre, , 166 p. (ISBN 978-2-414-17166-8, présentation en ligne).
  • La bibliothèque de l'Abbaye disparue de Lyre, Lyre, .
  • Laurent Ridel et Nigel Wilkins, Notre-Dame de Lyre : histoire d'une abbaye disparue, Mont-Saint-Aignan, Presses universitaires de Rouen et du Havre, , 500 p. (ISBN 979-10-240-0452-5, présentation en ligne).

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Professor Nigel Wilkins MA, PhD (Nottingham), LTCL », sur Corpus Christi College
  2. (en) « A Brief History of the Consort and the Glasgow International Early Music Festival », sur Scottish Early Music Consort
  3. a et b Silvère Menegaldo, « Nigel Wilkins, Words and Music in Medieval Europe », Cahiers de recherches médiévales et humanistes. Journal of medieval and humanistic studies,‎ (ISSN 2115-6360, lire en ligne, consulté le 8 mai 2019)
  4. Bernard Ribémont, « Jacqueline Cerquiglini-Toulet, Nigel Wilkins (dir.), Guillaume de Machaut, 1300-2000 », Cahiers de recherches médiévales et humanistes,‎ (lire en ligne, consulté le 8 mai 2019).
  5. https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb12026113x
  6. « Nigel Wilkins. Certificat de naturalisation à La Neuve-Lyre », sur Actu.fr
  7. « Résultats pour 'au:Wilkins, Nigel' », sur WorldCat
  8. (en) Anthony Pryer, « Nigel Wilkins: Music in the Age of Chaucer, Chaucer Studies, i. xiv + 174 pp. D.S.Brewer, Cambridge, and Rowan and Littlefield, Totowa, N.J., 1979. £15. - Nigel Wilkins (ed.): Chaucer Songs, Chaucer Studies, iv. 29 pp. (Publishers as above). 1980. £10. », Journal of the Plainsong & Mediaeval Music Society, vol. 3,‎ , p. 58–59 (ISSN 2051-2015 et 0143-4918, DOI 10.1017/S014349180000026X, lire en ligne, consulté le 8 mai 2019)
  9. J. Nattiez & A. M. Gillmor (1981). Éditorial / Editorial. Canadian University MusicReview, (2), vii–x. https://doi.org/10.7202/1013741ar.

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • Silvère Menegaldo, « Nigel Wilkins, Words and Music in Medieval Europe », Cahiers de recherches médiévales et humanistes,‎ (lire en ligne).

Article connexeModifier

Liens externesModifier