Nicolas Sahnoun

footballeur français

Nicolas Sahnoun
Image illustrative de l’article Nicolas Sahnoun
Biographie
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance (40 ans)
Lieu Bordeaux (France)
Taille 1,88 m (6 2)
Période pro. 2000-2010
Poste Milieu de terrain puis entraîneur
Parcours junior
Années Club
1997-2000Drapeau : France Girondins de Bordeaux
Parcours senior1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2000-2003Drapeau : France Girondins de Bordeaux 049 0(2)
2000-2001 Drapeau : Angleterre Fulham FC 009 0(0)
2002 Drapeau : France AC Ajaccio 015 0(1)
2004-2005Drapeau : Espagne UD Almería 041 0(5)
2005-2006Drapeau : France Stade brestois 016 0(6)
2006-2008Drapeau : France Dijon FCO 051 0(4)
2008-2010Drapeau : France Montpellier HSC 010 0(0)
2009-2010 Drapeau : Espagne Racing de Ferrol 019 0(0)
2010-2013Drapeau : France US Lège-Cap-Ferret
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
2016-2017 Drapeau : France Aviron bayonnais
2018-2019 Drapeau : France Toulouse FC - 15 ans
2019-2020 Drapeau : France Toulouse FC - 19 ans
2020- Drapeau : France Valenciennes FC adjoint
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
Dernière mise à jour : 22 avril 2013

Nicolas Sahnoun, né le à Bordeaux en France, est un ancien footballeur professionnel. Il est actuellement entraîneur adjoint au Valenciennes FC.

Il est le fils posthume d'Omar Sahnoun, mort pendant un entraînement avec les Girondins de Bordeaux, en avril 1980.

BiographieModifier

Formé au FCGB (il gagne le championnat de France des moins de 17 ans en 1998[1]), le prometteur joueur fait ses preuves avec la réserve girondine mais ne connait jamais le haut niveau avec l'équipe première. Aussi, on tente de le prêter en D2 anglaise à Fulham sous la direction de Jean Tigana grâce auquel il fait quelques matchs et termine champion.

À son retour aux Girondins de Bordeaux, Nicolas découvre la Ligue 1 mais le temps de deux matchs seulement, obligeant les dirigeants à le prêter cette fois en Ligue 2... française durant 6 mois à l'AC Ajaccio sous la direction de Rolland Courbis qui joue alors la montée en L1 (14 matchs pour 1 but). La saison est à nouveau un succès et glorifié d'un nouveau titre de champion ; on semble à l'aube de la saison 2002-2003 lui faire davantage confiance du côté des Girondins. Ainsi, son temps de jeu est en nette évolution et il effectue 26 matchs en L1 et 2 en Coupe d'Europe. Mais la saison d'après (2003-2004), il ne semble plus avoir la confiance de l'entraîneur girondin du moment : Michel Pavon. Après 6 petits matchs en L1 et 3 en coupe d'Europe, il quitte son club formateur.

En 2004-2005, il rebondit en deuxième division espagnole à Almeria. Ses bonnes prestations attirent à nouveau les clubs français où il revient en 2005-2006 au Stade brestois jusqu'en pour 25 matches et 6 buts en deux ans. Un constat mitigé qui le mène à l'équipe de Dijon de à . Si sa première saison en Côte-d'Or est moyenne, il réalise une seconde saison complète durant laquelle il joue la plupart des matchs attirant les regards de l'ambitieux club de Montpellier avec lequel il retrouve Rolland Courbis. Malgré un temps de jeu faible, il parvient à être vice-champion de France de L2 en 2009 après la montée du club en L1. Dans l'élite, il n'entre clairement pas dans les plans du nouvel entraineur héraultais René Girard et fini par être prêté au Racing de Ferrol, en troisième division espagnole. Là bas, il retrouve un autre français Rudy Carlier, mais la saison est un échec avec seulement 19 matchs et une relégation au bout.

En , son contrat avec le club héraultais est résilié, libre de tout contrat il signe au FC Lège-Cap-Ferret, club amateur de la ligue d'Aquitaine avec lequel il réussit la montée en DSR pour la saison 2011-2012. Puis lors de la saison 2012-2013, il permet au club de devenir champion d'Aquitaine en remportant le championnat DH. Le club accède au CFA 2 pour la saison 2013-2014. Il y occupe ensuite la fonction de directeur sportif.

Durant l'été 2016, il devient l'entraîneur de l'Aviron Bayonnais FC (club de CFA 2). Suite à une série de mauvais résultats, il est remercié en . En 2018, il arrive au Toulouse Football Club pour s'occuper des moins de 15 ans, la saison suivante il devient entraîneur des moins de 19 ans[2].

Lors de l'été 2020, il rejoint le Valenciennes FC pour occuper le poste d'entraîneur adjoint. Il retrouve Olivier Guégan avec qui il a joué au Stade brestois[3].

CarrièreModifier

PalmarèsModifier

Avec les Girondins de BordeauxModifier

  • Champion de France des moins de 17 ans en 1998

Avec FulhamModifier

Avec AjaccioModifier

Avec Lège-Cap-FerretModifier

  • Vice champion de DHR 2010/2011
  • Finaliste coupe du district Gironde Atlantique 2011 et 2013
  • Vice champion de DSR 2011/2012
  • Champion de DH Aquitaine 2012/2013

Notes et référencesModifier

  1. « Finales jeunes », Onze Mondial, no 115,‎ , p. 84 (ISSN 0995-6921)
  2. Nicolas Sahnoun sera bien l’entraîneur des U19 du TFC la saison prochaine, www.girondins4ever.com, 17 mai 2019.
  3. "Beaucoup de bienveillance", www.va-fc.com, 26 août 2020.
  4. « Fiche de Nicolas Sahnoun », sur footballdatabase.eu

Liens externesModifier