Ouvrir le menu principal

Niccolò Coscia
Image illustrative de l’article Niccolò Coscia
Biographie
Naissance
Pietradefusi
Drapeau du Royaume de Naples Royaume de Naples
Ordination sacerdotale
Décès (à 73 ans)
Naples
Drapeau du Royaume de Naples Royaume de Naples
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal

par Benoît XIII
Titre cardinalice Cardinal-prêtre de S. Maria in Domnica
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale
Archevêque de Bénévent
Évêque coadjuteur de Bénévent
Archevêque titulaire de Traianapoli

Blason
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Niccolò Paolo Andrea Coscia, né le à Pietradefusi, dans l'actuelle province d'Avellino, en Campanie, alors dans le Royaume de Naples et mort le à Naples, est un cardinal italien des XVIIe et XVIIIe siècles.

Sommaire

BiographieModifier

Niccolò Coscia étudie à l'Université La Sapienza de Rome. Il est notamment secrétaire du cardinal Vicenzo Orsini, le futur Benoît XIII. En 1724, il est nommé archevêque titulaire de Traianopoli et en 1725 évêque coadjuteur de Bénévent, où il succède à l'archevêque en 1730.

Le pape, son ami Benoît XIII, lui laisse une trop grande liberté. Niccolò Coscia commet beaucoup d'abus financiers, qui ont comme résultat final la débâcle totale des finances du pape. Le pape Benoît XIII le crée cardinal lors du consistoire du . Coscia doit se réfugier à Rome après le décès du pape en 1730 et il doit démissionner de l'administration de son archidiocèse en 1731. Accusé d'extorsion, de contrefaçon et d'abus de confiance, il est condamné en 1733 à 10 ans de prison et d'excommunication et est interné au château Saint-Ange. Après la mort de Clément XII en 1740, il est libéré.

Le cardinal Coscia participe au conclave de 1730, à l'issue duquel Clément XII est élu pape et à celui de 1740 (élection de Benoît XIV). En 1742, il est absous de toutes les accusations et rétabli au cardinalat.

Voir aussiModifier

Liens externesModifier