Ouvrir le menu principal
Le Nejd superposé aux divisions politiques modernes de l'Arabie saoudite.

Le Nejd, Nedjed ou Najd (نجد) est une région du centre de l'Arabie saoudite.

Étymologiquement, najd signifie « haut plateau » en arabe.

GéographieModifier

 
Coupe transversale du Nejd et du Hedjaz, avec de gauche à droite :
- la mer Rouge
- le Hedjaz
- les monts Sarawat
- le plateau du Nejd.

Le Nejd est un plateau situé entre 762 et 1 525 mètres d'altitude. La partie orientale comprend plusieurs villages établis sur des oasis, tandis que le reste du plateau est occupé par des Bédouins nomades.

HistoireModifier

Mohammed Ibn Saoud éclipse définitivement le clan rival Al Watban en 1727 et, grâce à son alliance avec le prédicateur Mohammed ben Abdelwahhab, fait du Nejd le centre du premier État saoudien en 1744.

L'expédition de Najd permet en 1818 à l'Empire ottoman de reprendre le contrôle de la région, qui reste entre ses mains jusqu'à la fin du siècle. Elle est finalement reprise par Abdelaziz ben Abderrahmane Al Saoud entre 1899 et 1912. En 1932, le Nejd devient une province du nouveau royaume saoudien.

Notes et référencesModifier

Articles connexesModifier