Nayana

jument de saut d'obstacles

Nayana est une jument Selle français baie de saut d'obstacles, né en 2001, de Royal Feu et Varenta (par Narcos II).

Nayana
CHI Genève 2013 - 20131215 - Pénélope Leprevost et Nayana.jpg
Informations
Espèce
Couleur
Sexe
Date de naissance
Père

HistoireModifier

Elle naît le dans la Manche[1].

Elle est montée au début de sa carrière par Félicie Bertrand et Lionel Duchemin. Éric Levallois la monte l'année de ses huit ans, puis la jument est confiée à Patrice Delaveau[2]. Geneviève Mégret la confie à la cavalière rouennaise Pénélope Leprevost en 2011 juste après les championnats d'Europe de saut d'obstacles, alors que la jument, en pleine possession de ses moyens, est âgée de 10 ans[3]. Elle est au meilleur de sa forme lors de la coupe du monde de saut d'obstacles à Göteborg en 2013[4]. Elle disparaît des terrains de concours après le CSIO de Barcelone en en raison d'une blessure, et fait son retour sur une épreuve pro 2 vitesse à 1,35 m à Deauville en [5]. Elle est mise à la retraite fin , et se consacre désormais à la reproduction[2],[6].

PalmarèsModifier

Elle est 36e du classement mondial des chevaux d'obstacle établi par la WBFSH en [7].

OriginesModifier

Origines de Nayana[8],[9]
Père
Royal Feu
1983 -
Selle français
Bai-brun, 1,70 m
Lord Gordon
1977 -
Selle français
Almé
1966 Selle français A
Ibrahim
Girondine
Taviane
1963 Selle français A
Brûle Tout
Effluviane
Neurine
1979 -
Selle français
Laudanum
1967 Pur-sang
Boran
Monta Bella
Ramona
1961 Selle français A
Casoar
Haute Rive
Mère
Varenta
1987 -
Selle français A
Bai-brun
Narcos II
1979 -
Selle français A
Fair Play III
1971 Selle français A
Quastor
Ma Pomme
Gemini
1972 Selle français A
Tanael
Il Pleut Bergère
Narette
1978 -
Selle français A
Grand Veneur
1972 Selle français A
Amour du Bois
Tanagra G
Rafale
1961 Selle français A
Debuche
Evrapeaux

Notes et référencesModifier

  1. « Informations générales de NAYANA - Info chevaux », sur infochevaux.ifce.fr (consulté le 6 juillet 2019).
  2. a et b Solene Lavenu, « Nayana prend sa retraite », sur http://leperon.fr/, (consulté le 25 août 2016)
  3. Marie-Anaïs Thierry, « Nayana pour Pénélope Leprevost », sur http://www.grandprix-replay.com, (consulté le 25 août 2016)
  4. « Pénélope Leprévost : "Nayana est au meilleur de sa forme" - Athlètes - Franceolympique.com », sur franceolympique.com (consulté le 25 août 2016)
  5. Léa Errigo, « Nayana de retour », sur GrandPrix-replay.com, (consulté le 25 août 2016)
  6. Marianne Simon, « Nayana prend sa retraite », sur http://blog.lefigaro.fr/mise-en-selle/, (consulté le 25 août 2016).
  7. (en) « FEI WBFSH World Ranking List - Jumping Studbook », WBFSH, .
  8. « Origines de Nayana » (consulté le 24 août 2016).
  9. « Nayana », sur ffe.com (consulté le 24 août 2016).

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :