Naughty Girl

chanson de Beyoncé, sortie en 2004

Naughty Girl est une chanson R'n'Bdisco écrite par Beyoncé Knowles, Scott Storch, Robert Waller, et Angela Beyincé pour le premier album solo de Beyoncé, Dangerously in Love en 2003. Produit par Beyoncé et Storch, la chanson est à la hauteur des sons de l'Ouest de son prédécesseur Baby Boy. Avec ses plusieurs prix remportés, la chanson a reçu des réponses positives de la critique, qui cite son contenu sensuel.

Naughty Girl

Single de Beyoncé Knowles
extrait de l'album Dangerously in Love
Face B Everything I Do
Sortie 30 mars 2004
Enregistré 2003
South Beach Studios
(Miami, Floride)
Durée 3 min 28 s
Genre R'n'B, disco
Format CD single, Maxi 45 tours
Auteur-compositeur Beyoncé Knowles, Scott Storch, Robert Waller, Angela Beyincé, Pete Bellotte, Giorgio Moroder, Donna Summer
Producteur Beyoncé Knowles
Scott Storch
Label Columbia Records
Classement Disque d'or Or (RIAA,ARIA)

Singles de Beyoncé Knowles

Pistes de Dangerously in Love

Le single est sorti comme le quatrième et dernier single de l'album au début de 2004. Bien que bénéficiant d'un succès plus modéré que Crazy in Love et de Baby Boy, il obtient un énorme succès en atteignant la troisième place du classement américain Billboard Hot 100 et connaît un succès immédiat qui aide l'album à se propulser dans les classements. Le single a reçu des réponses similaires sur les marchés musicaux internationaux, en entrant dans la plupart des top vingt.

Le clip vidéo du single contient Beyoncé qui est coquette et qui danse d'une façon sensuelle avec le chanteur d’Atlanta Usher pour représenter une vilaine fille. La vidéo a obtenu un prix supplémentaire.

Genèse et compositionModifier

Après la sortie de l'album Survivor en 2001 de son ancien groupe Destiny's Child, Beyoncé tente une carrière en solo et travaille sur son premier album, Dangerously in Love. Beyoncé déclare que le disque est plus personnel que ses enregistrements précédents parce qu'elle avait qu'à écrire que pour elle-même[1]. Elle contacte divers collaborateurs musicaux; dont Scott Storch, qui a produit des hits de Christina Aguilera, Robert Waller et son assistante personnelle, auteur-compositeur et cousine Angela Beyincé. Storch et Beyoncé samplent le refrain de la chanson de 1975 Love to Love You Baby, originellement interprété par Donna Summer et écrit par Summer, Pete Bellotte et Giorgio Moroder.

Naughty Girl est une chanson R'n'B basée sur une échelle dominante phrygien avec une pointe en Do. Elle est écrite dans une signature rythmique de 4/4 et est fixé sur un nombre modéré de 102 battements par minute. La voix de Beyoncé couvre une octave et demie, du Si3 au Fa5[2]. La chanson est influencée par la musique arabe, résultant d'un son orienté disco et d'un tempo élevé[3].

Sortie et réceptionModifier

Naughty Girl est sortie comme le quatrième et dernier single de l'album, chez Columbia Records[4]. La piste devait être initialement le premier single de l'album avant que Crazy in Love soit choisi. Le single est sorti en premier au Royaume-Uni le , où il contient quatre pistes et une piste multimédia « Headliner »[5]. Aux États-Unis, il est sorti en maxi 45 tours le [6]. Un CD single est sorti en Australie le ; il contient la version de l'album, deux remixes de la chanson, et I Know des Destiny's Child qui est tirée de la bande originale de The Fighting Temptations[3].

 
Beyoncé interprétant Naughty Girl sur le The Beyoncé Experience, avec son groupe de tournée entièrement féminin, Suga Mama.

Naughty Girl est acclamée par la critique, qui cite son ambiance sensuelle. Neil Drumming de Entertainment Weekly trouve le chant de Beyoncé n'est « pas tout à fait convaincant pour une fille vilaine »[7]. Toutefois, Sal Cinquemani de Slant Magazine écrit qu'elle offre une « impression convaincante de Donna Summer. »[8]. Lewis Dene de BBC déclare que Beyoncé chante « lascivement et avec une confiance sexuelle » et Spence D. de IGN déclare qu'elle crée « un bref aura de l'hypnotisme auditive », un effet au cours de la ligne « Je me sens sexy... »[9],[10]. James Poletti de Yahoo! Music dit que Beyoncé chante son « potentiel de transformer la boue » tandis que Rob Fitzpatrick de NME caractérise sa forte respiration tout en tenant les draps « imaginaires » mais reste une « pieuse jeune femme chrétienne qui chante ce que le public veut. »[11],[12]. La chanson est reconnue par les American Society of Composers, Authors, and Publishers Pop Music Awards de 2005 en recevant le prix de l'auteur-compositeur de l'année — partagé avec Scott Storch, Robert Walker, Angela Beyincé, et Donna Summer[13]. Il a également reporté le prix d'une des chansons les plus jouées, avec Baby Boy et Me, Myself and I[14].

Le single fonctionne bien dans la majorité des classements Billboard, dont le Rhythmic Top 40 et le Top 40 Tracks[15] et devient également un succès en club, en atteignant la première place des classements Hot R&B/Hip-Hop Singles Sales et du Hot Dance Music/Club Play. Le single reste dans le classement pendant 22 semaines. Naughty Girl est certifié disque d'or par la Recording Industry Association of America le [16].

Au niveau international, Naughty Girl est à la hauteur des faibles classements de Me Myself and I. En Océanie, le single atteint la sixième place en Nouvelle-Zélande et débute et prend la neuvième place en Australie, sa plus haute entrée[17]. Le single est certifié disque d'or par l'Australian Recording Industry Association pour la vente de 35 000 exemplaires[18] En Europe, le single connaît un succès similaire, en atteignant la dixième place au Royaume-Uni et aux Pays-Bas, et plus généralement le top vingt[17].

Liste des pistesModifier

Single Belgique[19]
  1. Naughty Girl : 3:28
  2. Naughty Girl (avec Lil' Kim) : 3:47
  3. Naughty Girl (Calderone Quayle Club Mix) : 9:38
  4. I Know (Destiny's Child) : 3:32
CD Single Canada
  1. Naughty Girl : 3:30
  2. Naughty Girl (avec Lil' Kim) : 3:50
  3. Naughty Girl (Calderone Quayle Naughty Dub) : 7:21
CD Single Europe[20]
  1. Naughty Girl : 3:28
  2. Naughty Girl (Calderone Quayle Club Mix Edit) : 3:56
  3. Naughty Girl (avec Lil' Kim) : 3:47
  4. Naughty Girl (Clip vidéo bonus) : 3:28
  5. Naughty Girl (Live de Headliners) (Vidéo bonus) : 3:23
Pock-It CD 3 pouces limitée Royaume-Uni, Australie[21], Allemagne[22]
  1. Naughty Girl : 3:30
  2. Naughty Girl (avec Lil' Flip) : 4:07
Single États-Unis[23]
  1. Naughty Girl : 3:28
  2. Everything I Do (Beyoncé et Bilal) : 4:21
Maxi 45 tours États-Unis[24]
  1. Naughty Girl : 3:28
  2. Naughty Girl (avec Lil' Kim) : 3:50
  3. Naughty Girl (avec Lil' Flip) : 4:07
  4. Naughty Girl (Instrumentald) : 3:30
  5. Naughty Girl (DMS12 mix) : 3:30
  6. Naughty Girl (A Cappella) : 3:26
  7. Naughty Girl (avec Lil' Kim A Cappella) : 3:48
  8. Naughty Girl (avec Lil' Flip A Cappella) : 4:05

Clip vidéoModifier

Le clip vidéo de Naughty Girl est réalisée par Jake Nava[4], qui a réalisé les deux premières vidéos de Beyoncé, Crazy in Love et Baby Boy. La vidéo est inspirée par la danse de Cyd Charisse et Fred Astaire dans la comédie musicale de 1953 Tous en scène et a un style du Studio 54[3],[4]. Couplée avec le chanteur d'Atlanta Usher qui imite Charisse et Astaire dans le clip vidéo, Beyoncé danse d'une façon sensuelle et flirte avec lui pour représenter une vilaine fille[3],[4]. Selon Usher, la vidéo est un hommage aux « artistes ultimes » classiques; qui inclut les danseurs, les chanteurs et les acteurs.

 
Beyoncé interprétant Naughty Girl durant le I Am… Tour.

La vidéo commence avec Beyoncé effectuant une simple dance de routine entourée d'un mur de miroirs puis elle se déshabille, jusqu'à ce qu'elle est dans nu derrière un rideau blanc, révélant que sa silhouette. Beyoncé entre ensuite dans un club avec une tenue et une coiffure différente avec quelques-uns de ses amis; puis elle et Usher se remarquent l'un l'autre. Les deux se rencontrent sur la piste de danse et dansent intimement, avant que Beyoncé effectue une scène de danse élaborée avec des danseurs. Elle tourbillonne autour d'un verre de champagne grandeur nature et remplie de bulles (à la Joséphine Baker). Dans la scène finale, Beyoncé se trouve au sommet d'un piano, et après avoir été levé par un gentleman, elle danse et se pose pendant que des confettis tombe partout[25].

Le clip a reçu des réponses de programmes musicaux. Dans Total Request Live de MTV, Naughty Girl débute à la dixième position le et prend ensuite la première place[26],[27]. Il est retiré du « Hall of Fame » du TRL à la septième place après avoir été sur le compte à rebours pour cinquante jours[28]. La vidéo gagne le prix de la meilleure vidéo féminine aux MTV Video Music Awards 2004, le même prix que Beyoncé a remporté pour Crazy in Love l'année précédente, et est nominée également pour le prix de la meilleure chorégraphie, de la meilleure vidéo dance et de la meilleure photographie[29].

ReprisesModifier

Naughty Girl a été repris par quelques artistes. L'auteur-compositeur-interprète irlandaise Roesy produit une version de la chanson qui apparaît sur l'album de charité de 2004 Even Better Than the Real Thing Vol. 2, avec des reprises de Toxic de Britney Spears et Like I Love You de Justin Timberlake, parmi d'autres[30]. Richard Cheese and Lounge Against the Machine reprend également la chanson sur leur album de 2006 Silent Nightclub[31].

ClassementsModifier

Classement (2004)[15],[17],[32] Meilleure
position
  Australie 9
  Autriche 29
  Belgique 14
  Canada 2
  Danemark 15
  Pays-Bas 10
  France 18
  Allemagne 16
  Irlande 14
  Italie 17
  Nouvelle-Zélande 6
  Norvège 14
  Roumanie 41
  Suède 32
  Suisse 18
  Royaume-Uni 10
  U.S. Billboard Hot 100 3
  U.S. Billboard Hot R&B/Hip-Hop Songs 8
  U.S. Billboard Hot Dance Club Play 1

CertificationsModifier

Région (certificateur) Certifications
(seuils de vente)
  Australie (ARIA)   Or[33]
  Nouvelle-Zélande (RIANZ)   Or[34]
  États-Unis (RIAA)   Or[35]

RéférencesModifier

  1. (en) Thread, « Beyoncé's debut Album, Dangerously In Love, »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Thread Ltd.
  2. « Partition de Naughty Girl », Alfred Publishing,‎
  3. a b c et d (en) Sony BMG Australia, « Naughty Girl », SONY BMG Music Entertainment (Australia) Pty Limited
  4. a b c et d (en)Joseph Patel, « Beyoncé Dances, Flirts With Usher In 'Naughty Girl' Video », MTV News, MTV Networks,‎ (lire en ligne)
  5. (en) Billboard, « Naughty Girl [UK CD] », Nielsen Business Media, Inc.
  6. (en) Billboard, « Naughty Girl [US 12"] », Nielsen Business Media, Inc.
  7. (en) Neil Drumming, « Dangerously in Love (2003): Beyoncé Knowles », Entertainment Weekly et Entertainment Weekly and Time Inc.,
  8. (en) Sal Cinquemani, « Beyoncé: Dangerously In Love », Slant Magazine,
  9. (en) Lewis Dene, « Beyoncé: Dangerously In Love », BBC,
  10. (en) Spence D., « Dangerously In Love: Beyoncé's solo debut is a mixed bag of contemporary R&B. », IGN et IGN Entertainment, Inc.,
  11. (en) James Poletti, « Beyoncé - 'Dangerously In Love' », Yahoo! Music et Yahoo,
  12. (en) Rob Fitzpatrick, « Beyoncé : Dangerously In Love », NME et IPC MEDIA,
  13. (en) « ASCAP Pop Music Awards 2005 », ASCAP,
  14. (en) « Most Performed Songs », ASCAP,
  15. a et b (en) Allmusic, « Beyoncé: Billboard Singles », Macrovision Company
  16. (en) « Gold and Platinum », RIAA
  17. a b et c (en) « "Naughty Girl" Global Chart Positions and Trajectories », αCharts
  18. (en) ARIA, « ARIA Charts - Accreditations - 2004 Singles », Australian Recording Industry Association Ltd.
  19. (en) « iTunes Store - Beyoncé - Naughty Girl - EP », Itunes.apple.com.
  20. (de) « CD Single Europe »
  21. (en) « EIL - Beyoncé - Naughty Girl - EP », eil.com
  22. (en) « Beyoncé Hyper Music », hyper-music.co.uk.
  23. (en) « EIL - Beyoncé - Naughty Girl - EP », eil.com.
  24. (en) « EIL - Beyoncé - Naughty Girl - EP », eil.com.
  25. (en) Shaheem Reid, « Usher Says He's Not A Baby's Daddy », MTV News et MTV Networks,
  26. (en) « TRL Debuts »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Popfusion
  27. (en) « TRL Number Ones »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Popfusion
  28. « TRL Hall of Fame »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Popfusion (consulté le )
  29. (en)Corey Moss, « Outkast, Jay-Z Win Big At VMAs; Usher, No Doubt Land Multiple Moonmen », MTV News, MTV Networks,‎ (lire en ligne)
  30. (en) RTÉ Entertainment, « Various Artists - Even Better Than the Real Thing Vol 2 », RTÉ
  31. (en) Daily Bulletin, « Music to holiday ears », Los Angeles Newspaper group
  32. (en) « Beyoncé: Naughty Girl », Top40-Charts.com
  33. (en) « ARIA Charts - Accreditations - 2004 Singles », Australian Recording Industry Association
  34. (en) « nztop40.com », nztop40.com
  35. (en) « RIAA certifications - Beyoncé Knowles albums », Recording Industry Association of America

Liens externesModifier