Napapijri

Napapijri Geographic
logo de Napapijri

Création 1987 à Quart
Dates clés 2004 : rachat par VF Corporation
Fondateurs Giuliana Rosset
Forme juridique Filiale
Siège social StabioVoir et modifier les données sur Wikidata
Actionnaires VF CorporationVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité Habillage
Produits Tenues de sport
Société mère Drapeau des États-Unis VF Corporation
Site web www.napapijri.com

Napapijri (traduction erronée de « Cercle polaire Arctique » en finnois[1]) est une marque d'origine italienne de vêtements et d'accessoires liés au domaine des sports et de la randonnée mais d'un usage plus « quotidien et mode » que technique et sportif.

HistoriqueModifier

La marque Napapijri est créée en 1987 à Quart, en Vallée d'Aoste par Giuliana Rosset[2]. Contrairement à ce que laisse penser la large utilisation du drapeau norvégien sur ses produits[3], c'est une marque italienne. C'est une entreprise familiale qui débute avec la création de sacs[2] techniques de montagne puis se développe avec des lignes de vêtements et accessoires pour homme et femme au milieu des années 1990[2]. La ligne enfant, quant à elle, voit le jour en 2002[2].

En 2004, la marque est rachetée par VF Corporation[4]. Les années suivantes, son chiffre d'affaires ne cesse d'augmenter (de 25 % en 2006).

En 2007, pour ses 20 ans, Napapijri réédite un de ses premiers modèles de maroquinerie, le sac Bering (du nom de l'explorateur danois Vitus Béring). La même année, la marque lance une ligne de chaussures[2].

Dans les années 2010, Napapijri compte une centaine de points de vente[2].

En 2018, Disiz la peste et Morgane Polanski sont les ambassadeurs de la marque[5].

Notes et référencesModifier

  1. La traduction correcte de ce terme en finnois est napapiiri.
  2. a b c d e et f « Napapijri », sur madame.lefigaro.fr
  3. « L'esprit du Nord souffle sur les produits » L'Usine nouvelle, 3 février 2000
  4. « Napapijri, mode grand froid », sur lepoint.fr,
  5. « Napapijri habille Disiz La Peste de sa parka sans fourrure ni plumes », sur fashionnetwork.com,

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier