Dans la mythologie grecque, les napées (du grec ancien ναπαῖαι / napaíai, de νάπη / nápê, « vallon boisé ») sont les nymphes des vallées boisées, des vallons et des grottes.

ExempleModifier

  • "Je n'étais pas encore assez esprit fort pour ne pas espérer parfois de surprendre les napées et les dryades dans les bois et dans les prairies." George Sand, Histoire de ma vie, 1855, édition de La Pleiade 1970, T.1, p. 618.

SourcesModifier